Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Psychologue renommé, spécialiste des souvenirs enfouis et de l'hypnose, James Cobb est abordé par un inconnu au sortir d'une conférence. Gravement malade, celui-ci veut comprendre pourquoi, quarante ans auparavant, il s'est réveillé dans une chambre d’hôtel à côté du corps sans vie d’une femme, sans pouvoir se rappeler du moindre déroulé de la soirée qui s'est écoulée quelques heures auparavant...

A l'instar de son premier roman « anglais », E. O. CHIROVICI commet ici un subtil travail sur la mémoire  pour produire un thriller psychologique de la plus belle eau. On en appréciera en particulier les pistes, fausses comme vraies, qui s'entremêlent pour dessiner une vérité qui s'avère in fine d'une banale simplicité. On en appréciera la thèse qui vise à montrer que toute mémoire, tout souvenir, est en lui-même parcellaire et subjectif.

L'exercice est rendu brillant par la peinture très précise des protagonistes de cette intrigue. C'est tout simplement la complexité des êtres humains qui rend les explications si simples au regard d'un événement presque anodin. Encore fallait-il le montrer, et force est de reconnaître que CHIROVICI le fait décidément très bien.

Mémoire brisée - E. O. CHIROVICI (Bad Blood, 2018), traduction de Isabelle MAILLET, Les escales, 2019, 320 pages

Mémoire brisée - E. O. CHIROVICI (Bad Blood, 2018), traduction de Isabelle MAILLET, Les escales, 2019, 320 pages

Tag(s) : #C...

Partager cet article

Repost0