Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfoui sous la glace de l'Antarctique, aux abords des restes de ce qui ressemble à un vaisseau spatial, une équipe de scientifiques découvre un corps congelé, un corps manifestement non humain et prisonnier des glaces depuis des millions d'années. Ramené à la station, le corps de la créature décongèle peu à peu, lentement mais sûrement, dévoilant une créature de plus en plus terrifiante...

Classique de la science fiction, et même texte fondateur d'une certaine science fiction horrifique, La chose est ici proposé dans une toute nouvelle traduction. Elle met ainsi en évidence un court roman superbement équilibré, d'une incroyable modernité, et au questionnement sur l'altérité d'une grande finesse. En 1938, il ouvrait l'une des portes de l'âge d'or du genre, porte toujours ouverte aujourd'hui, y compris dans le domaine cinématographique. Ridley Scott ne le niera certainement pas, pas plus que les réalisateurs qui l'ont adapté à quatre reprises depuis les années 1950.

La Chose - John W. CAMPBELL (Who Goes There?, 1938), traduction de Pierre-Paul DURASTANTI, illustration de Aurélien POLICE, Le Bélial' collection Une Heure-Lumière, 2020, 128 pages

La Chose - John W. CAMPBELL (Who Goes There?, 1938), traduction de Pierre-Paul DURASTANTI, illustration de Aurélien POLICE, Le Bélial' collection Une Heure-Lumière, 2020, 128 pages

Tag(s) : #C...

Partager cet article

Repost0