Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans l'Angleterre victorienne, deux illusionnistes talentueux s'affrontent dans un duel de plus en plus dangereux, chacun voulant détruire la carrière de l'autre. Deux générations plus tard, leur descendance respective est toujours en conflit...

Le prestige est un roman à quatre voix. Il y a Alfred Borden et son arrière petit-fils Andrew Wesley d'un côté, Rupert Angier et son arrière petite-fille Kate de l'autre. Chacun prend tour à tour la parole pour décrire les évènements qui ont conduit à une situation à la fois complexe et mystérieuse. Cela se fait à travers les journaux circonstanciés des deux ancêtres d'une part, à travers les témoignages plus directs des deux descendants d'autre part.

Le roman de Christopher PRIEST est structuré de façon à monter progressivement en intensité. De la description d'un univers peu connu (celui des prestidigitateurs au XIXème siècle), on passe aux petits drames des vies des deux illusionnistes avides de succès, puis à l'horreur des conséquences de leurs actes pour y parvenir. Mais l'auteur sait aussi ne dévoiler les éléments clés de son intrigue qu'à point nommé, conduire le lecteur sur de fausses pistes, se faire autant illusionniste que ses protagonistes. En d'autres termes, il manie le suspense à la perfection.

L'écriture de PRIEST est de plus très agréable. Parfaitement fluide, elle est parfois allusive, toujours à la frontière entre logique et irrationalité. Cela fait du Prestige un roman d'ambiance captivant que le lecteur a du mal à lâcher tant sa curiosité est mise à rude épreuve.

Au final, si l'on ne devait regretter qu'une seule chose, ce serait la dimension émotionnelle de l'oeuvre. La vie des deux illusionnistes a beau être dramatique, le fait que ce soit l'orgueil qui les dirige, les rend peu sympathiques l'un et l'autre. On touche d'ailleurs là à une autre thématique du roman, celle des réalités subjectives et multiples, éminemment dépendantes des points de vues qui en témoignent.

CITRIQ

Le Prestige - Christopher PRIEST (The Prestige, 1995), traduction de Michelle CHARRIER, illustration de Akisyoshi KITAOKA, Gallimard collection Folio SF n° 260, 2006, 512 pages

Le Prestige - Christopher PRIEST (The Prestige, 1995), traduction de Michelle CHARRIER, illustration de Akisyoshi KITAOKA, Gallimard collection Folio SF n° 260, 2006, 512 pages

Tag(s) : #P...

Partager cet article

Repost 0