Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voici une biographie romancée de Philippe II Auguste, roi de France de 1180 à 1223…

Le conflit, ouvert ou larvé, entre Capétiens (Français) et Plantagenêts (Anglais) est donc au coeur du roman de Michel Pagel. Nous sommes également plongés dans la tourmente de la troisième croisade (celle-là même qui est retracée dans le film de Ridley Scott, Kingdom of Heaven). Michel Pagel nous offre enfin une explication aux déboires conjugaux de Philippe Auguste, à l’origine de ses difficultés avec l’Eglise.

C’est d’ailleurs dans cette explication qu’il faut rechercher les éléments propres à la Fantasy, qui ne sont toutefois dispensés qu’à doses oméopathiques. Pour le reste nous sommes bel et bien dans un roman tout ce qu’il y a d’historique, digne des rois maudits de Maurice Druon, en tout cas pour le lecteur non spécialiste en Histoire de France.

Tout cela est superbement écrit et parfaitement rythmé. On notera aussi que la politique du Roi d’août n’a rien à envier à celle qui nous est dispensée dans le cycle des neuf princes d’Ambre ou dans celui du Trône de fer ; au contraire, sa véracité lui donne une dimension rarement égalée dans les romans de pure Fantasy.

Finalement, s’il y avait une chose à regretter dans le roman de Michel Pagel, c’est que l’Histoire est si prégnante qu’elle éclipse quelque peu l’émotion, alors même que celle-ci ne demandait qu’à s’exprimer par l’intermédiaire des relations entre Philippe et Isambour. Mais ce n’est là qu’un tout petit reproche qui ne doit surtout pas arrêter le lecteur avide de lectures originales et de qualité.

 

CITRIQ

Le roi d'août - Michel PAGEL (2000), illustration de Vincent MADRAS, J’ai Lu collection Fantasy n° 7514, 2005, 704 pages

Le roi d'août - Michel PAGEL (2000), illustration de Vincent MADRAS, J’ai Lu collection Fantasy n° 7514, 2005, 704 pages

Tag(s) : #P...

Partager cet article

Repost0