Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Seconde préquelle à Lonesome Dove, Lune comanche nous fait retrouver Augustus McCrae et Woodrow Call une dizaine d'années après leur engagement dans la Texas Rangers Division.

A partir des années 1850 le Texas est en bonne voie d'être pacifié. Seuls subsistent quelques groupes d'irréductibles comanches et de bandits mexicains. Nommés capitaines grâce à un concours de circonstances étonnant, Gus et Call sont chargés de les traquer et de mettre fin à leurs exactions une bonne fois pour toutes. L'exercice n'est cependant pas si simple considérant l'étendue et l'hostilité du territoire qu'ils doivent gérer. D'ailleurs, à la fin des années 1860, une poignée de comanches demeurera insoumise...

C'est une nouvelle fois avec un plaisir non dissimulé que l'on retrouve Augustus McCrae et Woodrow Call. Les personnages sont toujours aussi bien caractérisés, y compris les secondaires, et vivent des aventures passionnantes pour qui s'intéresse de près ou de loin à la conquête de l'Ouest. Sans donner l'air d'y toucher, et avec humour, Larry McMURTRY évoque d'ailleurs très précisément une part de cette Histoire des Etats-Unis, notamment la guerre de Sécession qui, de 1861 à 1865, déchira l'Amérique, y compris pour ceux qui n'y participaient pas.

Au contraire, la guerre civile américaine impacte le Texas en dépouillant le pays de ses militaires et en donnant aux comanches une bouffée d'air pour leurs rapines. De même les rangers, d'origines très diverses, sont amenés à se déchirer quand ils doivent prendre parti. Mais la toile de fond principale de Lune comanche fait écho à Lonesome Dove en décrivant déjà un monde en plein de bouleversement, celui de la fin des tribus indiennes et de l'avènement de l'élevage du bétail. On sait que ce dernier sera lui-aussi de courte durée...

Au final Lune comanche s'avère être une nouvelle grande réussite de Larry McMURTRY. Comme La marche du mort, il ne lui manque guère que la dimension épique pour atteindre le niveau de Lonesome Dove.

Lune comanche - Larry McMURTRY (Comanche Moon, 1997), traduction de Laura DERAJINSKI, Gallmeister collection Nature Writing, 2017, 768 pages

Lune comanche - Larry McMURTRY (Comanche Moon, 1997), traduction de Laura DERAJINSKI, Gallmeister collection Nature Writing, 2017, 768 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost 0