Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un nouveau roman de Fred VARGAS est toujours un événement. Quand il est publié après quatre années de silence éditorial, le connaisseur se jette sur l'ouvrage dès qu'il en a l'occasion. Et quand il met en scène le commissaire Adamsberg il intéresse au-delà des seuls amateurs de l'auteure.

Tout cela est donc réuni avec Temps glaciaires. Et de fait on y retrouve la nonchalance si caractéristique de Jean-Baptiste Adamsberg, ainsi qu'une galerie de personnages hauts en couleur mis en scène dans d'improbables situations. En l'occurrence une série de suicides s'avère être des meurtres à peine maquillés qui renvoient à un drame vieux de dix ans sur une île islandaise, ainsi qu'à une société secrète réunissant quelques centaines d'admirateurs de Robespierre...

Fred VARGAS joue donc avec le temps et l'espace, entremêle lieux et personnages dans un récit au ton inimitable. Bien sûr les lecteurs les plus cartésiens reprocheront une fois de plus le manque de crédibilité du tout ; mais on ne lit pas VARGAS pour cela, on dévore ses romans pour la peinture très humaine qu'elle sait faire de ses personnages, pour l'ambiance parisienne très personnelle qu'elle sait installer, et pour sa prose à la fois drôle et poétique.

Temps glaciaires est donc un divertissement tout à fait recommandable qui ne dépareille pas dans la bibliographie de son auteure.

CITRIQ

Temps glaciaires - Fred VARGAS (2015), Flammarion, 2015, 498 pages

Temps glaciaires - Fred VARGAS (2015), Flammarion, 2015, 498 pages

Tag(s) : #V...

Partager cet article

Repost 0