Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que dire de la lecture du Da Vinci code, quelques dix années après le phénomène commercial et les controverses qu'il a engendré ? Le mieux est probablement de se concentrer sur les qualités littéraires de l'oeuvre, tout du moins sur le ressenti immédiat de la lecture d'un tel roman.

Bien que sa pagination soit conséquente, le Da Vinci code est d'une lecture facile et rapide. Il s'agit d'un thriller construit comme un jeu de pistes autour d’événements historiques et religieux plus ou moins hypothétiques. Le tout est traité avec un grand sens du rythme, en tout cas de ce rythme qui ne laisse aucun répit aux lecteurs qui y sont entraînés. Pour le reste Dan BROWN met en scène des personnages à la psychologie minimaliste, voire caricaturale, et calibre très clairement son roman pour qu'il soit adapté par le cinéma (ce qui fut réalisé en 2006 par Ron Howard).

En bref, le Da Vinci code est un roman de gare plutôt bien construit et auquel il ne faut rien prêter d'autre, et certainement pas une quelconque base à une théorie du complot. Il s'agit seulement d'une oeuvre de fiction qui ne sera divertissante que pour les lecteurs qui ne lui en demandent pas plus.

CITRIQ

Da Vinci code - Dan BROWN (The Da Vinci Code, 2003), traduction de Daniel ROCHE, Pocket, 2005, 744 pages

Da Vinci code - Dan BROWN (The Da Vinci Code, 2003), traduction de Daniel ROCHE, Pocket, 2005, 744 pages

Tag(s) : #B...

Partager cet article

Repost 0