Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Classique parmi les classiques, Chroniques martiennes est une succession de courtes nouvelles ayant pour thème commun la colonisation de Mars par l'Homme. Des difficultés des premières expéditions à l'abandon de la planète, en passant par l'installation des pionniers, Ray BRADBURY dénonce le colonialisme et dresse un portrait acerbe de l'Humanité, dont le grand oeuvre semble être la destruction, volontaire ou non.

Le fait que Mars soit au coeur de ce recueil n'est finalement qu'un prétexte. Bien sûr, bon nombre de textes relèvent de l'imaginaire pur et simple, mais ce qui ressort surtout à leur lecture c'est leur proximité avec la réalité des Hommes. Ainsi, la planète Mars est présentée comme une véritable soeur jumelle de la Terre. De même, les martiens sont des humanoïdes ayant le même type de vie sociale que les terriens.

Les amateurs de Hard Science ne trouveront d'ailleurs pas leur compte dans les Chroniques martiennes. Il ne s'agit pas d'une Science Fiction à forte plausibilité scientifique, mais plutôt d'une Science Fiction où les êtres vivants et leur environnement sont placés au coeur d'une thématique à forte connotation écologique. C'est d'ailleurs renforcé par la poésie qui se dégage des Chroniques, de même que par le final moraliste que BRADBURY exploitera à nouveau dans Fahrenheit 451 trois ans plus tard.

Bien sûr Chroniques martiennes est daté. Pourtant il fourmille d'idées maintes fois reprises par d'autres auteurs et cinéastes, ce qui doit conduire le lecteur d'aujourd'hui à relativiser son impression de déjà-vu à la lecture de certaines nouvelles. Et puis tous ces textes sont si diversifiés qu'ils ne sont jamais ennuyeux ; ils relèvent tantôt de la Science Fiction, tantôt du Fantastique, parfois de la parenthèse purement poétique. Dans tous les cas, Ray BRADBURY montre son grand talent d'écrivain, de même qu'un humour subtil.

Et puis, au-delà de toutes ces qualités, Chroniques martiennes fait partie du patrimoine de la Science Fiction que tout amateur du genre se doit d'avoir lu.

 

CITRIQ

Chroniques martiennes - Ray BRADBURY (The martian chronicles, 1950), traduction de Jacques CHAMBON et Henri ROBILLOT, Gallimard collection Folio SF n° 45, 2001, 334 pages

Chroniques martiennes - Ray BRADBURY (The martian chronicles, 1950), traduction de Jacques CHAMBON et Henri ROBILLOT, Gallimard collection Folio SF n° 45, 2001, 334 pages

Tag(s) : #B...

Partager cet article

Repost 0