Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

... de deux parutions intéressantes pour les amateurs de littératures de l'imaginaire.

Autobiographie d’une machine ktistèque - Raphael Aloysius LAFFERTY (Arrive at easterwine, 1971), traduction de Guy ABADIA

Au commencement était Epiktistes, machine ktistèque, amorale et omnipotente. Créée par l’Institut pour la science impure, elle a pour seule fin de nourrir le goût du savoir des hommes et leur orgueil. Les membres de l’Institut vivent désormais avec leur création de cellogel, qui décide de nous narrer son existence dans cette autobiographie, la première jamais écrite par une machine.
Oeuvre de création pure, Autobiographie d’une machine ktistèque reste l’une des propositions les plus fascinantes de la science-fiction américaine. Paru pour la première fois en France en 1974 (Robert Laffont, “Ailleurs et demain”), indisponible depuis plus de trente ans, ce roman méritait d’être republié pour son importance dans l’oeuvre de son auteur et dans l’histoire du genre.

Raphael Aloysius Lafferty (1914-2002), auteur d’une trentaine de romans et de plus de deux cents nouvelles, est sans doute l’un des écrivains de science-fiction et de fantasy les plus originaux et inclassables du XXe siècle.

Parution le 5 mars

Ada - Yamada Masaki, traduction de Anne REGAUD-WILDENSTEIN

Qui est Ada ? La fille de Byron, géniale mathématicienne qui a aidé l’inventeur Babbage à mettre au point la machine à différences, ancêtre de l’ordinateur. C’est aussi le nom d’une mystérieuse disquette remise à Shimizu, concepteur de jeux de simulation pour un parc d’attractions, qui l’entraînera dans des mondes parallèles. Ada et Mary Shelley ont un point commun. Toutes deux ont enfanté un monstre, dont l’ombre plane sur tout le récit.
Qu’il s’agisse de l’ordinateur voué à remplacer le cerveau et inventer des histoires à la place de l’homme, ou de ce personnage grotesque, immense, aux cheveux noirs qui poursuit Mary Shelley, Yamada Masaki décrit, dans un roman de fantasy époustouflant de maîtrise, un monde dans lequel, insidieusement, la fiction ronge la réalité.

Né à Nagoya en 1950, Yamada Masaki est un auteur de science-fiction et de romans policiers extrêmement prolifique, jusqu’ici inédit en français. Ada est l’un de ses romans les plus ambitieux.

Parution le 2 avril

 

Ces deux romans seront publiés dans la collection Exofictions dont le premier titre, paru à l'automne, a été chroniqué dans ces pages.

Actes Sud nous informe...
Tag(s) : #Autres billets

Partager cet article

Repost 0