Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Troisième enquête « française » de Kurt Wallander, La lionne blanche fait enquêter le commissaire sur le meurtre apparemment gratuit d'une jeune mère de famille dans la campagne environnant Ystad. Parallèlement un complot est mené dans le plus grand secret en Afrique du Sud ; son objectif : rien de moins que l'assassinat de Nelson Mandela avant son inévitable accession au pouvoir (l'action se déroule en 1992). Apparemment il n'y a rien de commun entre la Suède et l'Afrique du Sud, mais Henning MANKELL parvient à réunir ces éléments hétéroclites en faisant de la Scanie de Wallander la base arrière des afrikaners extrémistes, sa tranquillité permettant la préparation de leurs opérations terroristes avec l'aide d'anciens agents du KGB.

Henning MANKELL conduit impeccablement sa double intrigue. Il confirme le regard acéré qu'il porte sur la société suédoise contemporaine, et montre aussi une fine connaissance sur la situation politique de l'Afrique du Sud. Et bien entendu son personnage principal prend encore un peu plus d'épaisseur, au moins autant pour son humanité que pour son instinct de policier. Pour toutes ces raisons La lionne blanche est une très belle réussite dans la série des enquêtes du commissaire Wallander.

CITRIQ

La lionne blanche - Henning MANKELL (Den vita lejoninnan, 1993), traduction de Anna Gibson, Points collection Policier n° P1306, 2005, 488 pages

La lionne blanche - Henning MANKELL (Den vita lejoninnan, 1993), traduction de Anna Gibson, Points collection Policier n° P1306, 2005, 488 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost 0