Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cinq années auront été nécessaires à George R.R. MARTIN pour écrire et publier le quatrième tome de son Trône de fer aux Etats-Unis. Deux années supplémentaires se seront écoulées pour venir à bout de la traduction et de la publication française. Il est vrai que c'est Pygmalion qui sévit et que cet éditeur a souvent la fâcheuse manie de ne publier que des morceaux de roman. En l'occurrence, il lui en aura fallu trois publications successives pour venir à bout de A Feast for Crows, soit Le chaos, Les sables de Dorne et Un festin pour les corbeaux.

Rappelons par ailleurs que la simplicité de l'intrigue (la lutte entre les prétendants au Trône de fer) doit être relativisée au regard du nombre de personnages mis en scène, celui-ci nécessitant une attention permanente de la part du lecteur pour ne pas se perdre dans le dédale des Maisons qui s'entredéchirent. Cette caractéristique ajoutée aux délais d'écriture, de traduction et de publication rend bien sûr l'exercice quelque peu agaçant, si ce n'est difficile.

George R.R. MARTIN semble d'ailleurs conscient du problème puisqu'il insère dans son récit de nombreux rappels des évènements passés et développe son intrigue autour d'une partie seulement des personnages connus, lesquels sévissent principalement dans la partie sud des Sept Couronnes. L'exercice demeure néanmoins complexe pour qui a lu les précédents tomes il y a plusieurs années ; il est totalement impossible pour le lecteur qui souhaiterait entamer le cycle en cours de route.

Tout cela étant posé, le lecteur retrouvera avec ce quatrième tome du Trône de fer les mêmes caractéristiques que dans les précédents, à savoir un récit axé sur la caractérisation des nombreux personnages, et une intrigue au déroulement particulièrement lent. S'il ne se passe finalement pas grand chose au regard du nombre de pages du roman, sa force c'est la façon dont l'auteur donne vie à ses personnages, et l'ambiance sombre et violente de son univers.

C'est d'ailleurs pourquoi le cycle continue d'être malgré tout d'une lecture agréable et que le lecteur referme Un festin pour les corbeaux en étant convaincu de lire la suite, quand celle-ci existera. A ce jour, soit cinq années après la publication de A Feast for Crows, le cinquième tome vient tout juste de paraître aux Etats-Unis...

CITRIQ CITRIQ CITRIQ

Le Trône de fer (Tome 4) - George R. R. MARTIN (A Feast for Crows, 2005), Le chaos, Les sables de Dorne, Un festin pour les corbeaux, traduction de Jean SOLA, illustration de Jean-Sébastien ROSSBACH, Pygmalion collection Fantasy, 2006Le Trône de fer (Tome 4) - George R. R. MARTIN (A Feast for Crows, 2005), Le chaos, Les sables de Dorne, Un festin pour les corbeaux, traduction de Jean SOLA, illustration de Jean-Sébastien ROSSBACH, Pygmalion collection Fantasy, 2006Le Trône de fer (Tome 4) - George R. R. MARTIN (A Feast for Crows, 2005), Le chaos, Les sables de Dorne, Un festin pour les corbeaux, traduction de Jean SOLA, illustration de Jean-Sébastien ROSSBACH, Pygmalion collection Fantasy, 2006

Le Trône de fer (Tome 4) - George R. R. MARTIN (A Feast for Crows, 2005), Le chaos, Les sables de Dorne, Un festin pour les corbeaux, traduction de Jean SOLA, illustration de Jean-Sébastien ROSSBACH, Pygmalion collection Fantasy, 2006

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost 0