Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daniel KEYES est un auteur américain peu prolixe. Il bénéficie pourtant d'une renommée internationale grâce à son roman Des fleurs pour Algernon publié en 1966 aux Etats-Unis, en 1972 en France. Une autre de ses oeuvres était parvenue jusqu'à nous en 1982 grâce aux défuntes éditions Balland : Billy Milligan - L'homme aux 24 personnalités. Epuisée depuis longtemps, Calmann-Lévy la réédite aujourd'hui, dans sa collection Interstices, sous le titre Les Mille et une vies de Billy Milligan.

Les Mille et une vies de Billy Milligan n'est pas une fiction mais raconte l'histoire véridique de William Stanley Milligan à partir du moment où il est arrêté pour viols en 1977 et que l'on découvre qu'il possède une personnalité multiple. La justice laisse alors rapidement la place à la psychiatrie, et bientôt à la presse, et même à un "auteur" que l'on sait être Daniel KEYES lui-même...

Le roman prend la forme d'un journal circonstancié des évènements avec pour toile de fond la vie de Milligan telle que reconstituée par les différents protagonistes qui l'entourent dès que l'affection psychologique est détectée. Le travail est d'ailleurs éminemment complexe puisque pas moins de 24 personnalités cohabitent dans un unique corps, chacune intervenant plus ou moins aléatoirement, ou consécutivement à un choc plus ou moins violent. La difficulté pour le quotidien de Billy Milligan est que chaque personnalité n'a aucune conscience des actes commis par celle qui l'a précédée. Ainsi les viols à l'origine de l'arrestation de Milligan ont-ils bel et bien été commis mais niés, à juste titre, par une majorité des personnalités occupant son esprit.

La véracité des faits narrés dans Les mille et une vies de Billy Milligan rend l'oeuvre a priori très différente de l'opus le plus connu de Daniel KEYES. Pourtant on y détecte dès les premières pages le même intérêt pour l'univers médical et son interaction, pas forcément bénéfique, avec l'être humain. La méthode est également similaire puisque l'auteur s'efforce de ne pas juger, mais montre sans complaisance des faits qu'il est difficile de discuter sans une connaissance pointue du dossier, ce que le commun des lecteurs serait bien en peine d'acquérir. Le résultat est enfin comparable à celui obtenu avec Des fleurs pour Algernon : un roman d'une rare sensibilité et parfaitement construit en dépit de la complexité du personnage faisant l'objet de toutes les attentions.

Pour toutes ces raisons, Les mille et une vies de Billy Milligan est une oeuvre fascinante qui confirme, certainement trop tardivement, que Daniel KEYES est un auteur exceptionnel.

 

CITRIQ

Les Mille et une vies de Billy Milligan - Daniel KEYES (The Minds of Billy Milligan, 1981), traduction de Jean-Pierre CARASSO, illustration de Néjib BELHADJ-KACEM, Calmann-Lévy collection Interstices, 2007, 466 pages

Les Mille et une vies de Billy Milligan - Daniel KEYES (The Minds of Billy Milligan, 1981), traduction de Jean-Pierre CARASSO, illustration de Néjib BELHADJ-KACEM, Calmann-Lévy collection Interstices, 2007, 466 pages

Tag(s) : #K...

Partager cet article

Repost 0