Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vostok est une station de recherche russe installée sur le continent austral depuis le 16 décembre 1957. Elle avait alors été construite à l'occasion de l'année géophysique internationale, un programme de recherches coordonnées à l’échelle mondiale entre juillet 1957 et décembre 1958. L'activité solaire étant alors intense, la période était propice pour une meilleure compréhension des interactions entre le Soleil et la Terre, autrement dit pour étudier le climat. Mais le site, le plus isolé du continent Antarctique, et qui accumule les records de basses températures, a été choisi avant tout pour ses possibilités de forages, jusqu'à 4 000 mètres de profondeur, niveau où a été découvert le plus grand lac subglaciaire du monde.

C'est ce lieu extrême que Laurent KLOETZER a choisi pour développer l'intrigue de son nouveau roman. Il en fait même un personnage à part entière dans le cadre d'une anticipation sise dans le même univers (légèrement) futuriste que celui qu'il avait déjà mis en scène avec son épouse dans Anamnèse de Lady Star. Pour autant, la technique narrative est totalement différente, substituant le suspense d'un thriller scientifique à l'audace littéraire d'un récit totalement déconstruit. Sous la plume de l'auteur ça en serait presque banal s'il n'y avait justement ce lieu à nulle autre pareille, et un personnage fort.

Ce dernier est la jeune Leonora, soeur d'un chef de gang chilien convaincu que c'est dans la station, et en l'occurrence sous elle, qu'il trouvera le code d'accès au réseau informatique du cartel rival. Mais la mission n'est pas simple, ni physiquement, ni scientifiquement, et c'est bien grâce à Leo, et à ses dons, que Vostok livrera finalement ses secrets, non sans dommages par ailleurs. Car la jeune fille a littéralement la capacité de communiquer avec Veronika Lipenkova, la scientifique décédée à l'origine du code recherché, la première comprenant la seconde par l'intermédiaire de son journal. Il est vrai aussi que leurs destinées respectives montrent un indéniable parallélisme.

Si la base scientifique et la jeune fille rendent peut-être un peu ternes les autres personnages mis en scène, elles suffisent néanmoins à rendre le roman passionnant. Vostok est par ailleurs bien plus facile d'accès qu'Anamnèse de Lady Star, Laurent KLOETZER montrant une nouvelle facette de son talent sans rien renier de son originalité.

CITRIQ

Vostok - Laurent KLOETZER  (2016), illustration de Aurélien POLICE, Denoël collection Lunes d'Encre, 2016, 432 pages

Vostok - Laurent KLOETZER (2016), illustration de Aurélien POLICE, Denoël collection Lunes d'Encre, 2016, 432 pages

Tag(s) : #K...

Partager cet article

Repost 0