Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deuxième enquête de Camille Verhœven, celle-ci est triple. Dans une première partie elle met en scène une jeune femme enlevée et séquestrée dans les conditions les plus sordides qui soient ; l'objectif du ravisseur est manifestement de la tuer, mais de la tuer lentement, dans des souffrances inimaginables. Mais Alex est forte, ambiguë même ; d'ailleurs quand le commandant Verhœven et son équipe découvrent sa prison, elle n'est plus là. Débute alors la seconde partie du roman, dans laquelle le lecteur découvre la destinée de la jeune femme, puis le fin fond de son histoire dans une troisième, lequel trouve ses origines 20 ans plus tôt quand Alex était à peine adolescente. Et tout cela est mis au jour grâce à la sensibilité de Verhœven qui trouve dans cette affaire un exutoire à ses propres démons, nombreux s'il en est.

Le moins que l'on puisse dire est que Pierre LEMAITRE maîtrise l'art du rebondissement et du retournement de situation. Il exploite aussi parfaitement les éléments propres à insuffler la terreur dans l'esprit du lecteur. De ce point de vue d'ailleurs il est souvent au bord de la surenchère, mais évite toujours de sombrer dans le tape-à-l'oeil gratuit en fouillant profondément la psychologie de ses personnages. C'est ainsi qu'Alex devient un roman noir à la thématique riche, sur la manipulation bien sûr, mais aussi sur la capacité des victimes à trouver les ressources pour rebondir.

Reste qu'à l'instar du précédent opus de la série le final est trop rapidement prévisible. Si cela atténue quelque peu l'effet des éléments de suspense du roman, cela ne nuit en rien au plaisir que l'on peut retirer de cette lecture dès lors que l'on ne craint pas les scènes choc.

CITRIQ

Alex - Pierre LEMAITRE (2011), Albin Michel, 2011, 400 pages

Alex - Pierre LEMAITRE (2011), Albin Michel, 2011, 400 pages

Tag(s) : #L...

Partager cet article

Repost 0