Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Joseph Vaughan a 12 ans quand, en 1939, dans sa petite ville de Georgie, il rencontre l'horreur : l'assassinat sauvage d'une petite fille avec laquelle il allait à l'école. Et bientôt ces crimes se multiplient, marquant à jamais la vie de Joseph. Car face à ces monstruosités, à l'impuissance des autorités compétentes pour élucider ces meurtres, et pour exorciser ses démons, il part lui même en quête du tueur. Une quête qui durera trois décennies...

 

Ecrit à la première personne, Seul le silence est un roman d'une incroyable humanité, une humanité meurtrie par ce que certains hommes sont capables de faire. Plus précisément le sujet du roman est de montrer comment la vie d'un homme peut être conditionnée par un drame, et plus largement comment toute une communauté, celle d'une petite ville des Etats-Unis au milieu du XXème siècle, en est affectée jusque dans son identité. Enfin, R. J. ELLORY évoque aussi la grande Histoire en toile de fond de la petite histoire, de la crise de 1929 à nos jours.

 

Ce faisant l'auteur parvient à nous faire partager son empathie envers Joseph Vaughan grâce à une écriture d'une finesse rare. Le récit est aussi parfaitement structuré, alliant fluidité et suspense sans temps morts ni longueurs. En d'autres termes, Seul le silence est un roman noir particulièrement poignant et haletant. Il est incontestablement une grande réussite, un modèle du genre.

 

CITRIQ

Seul le silence - R. J. ELLORY (A Quiet Belief in Angels, 2007), traduction de Fabrice POINTEAU, Sonatine Editions, 2008, 608 pages

Seul le silence - R. J. ELLORY (A Quiet Belief in Angels, 2007), traduction de Fabrice POINTEAU, Sonatine Editions, 2008, 608 pages

Tag(s) : #E...

Partager cet article

Repost 0