Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 2006 à la Nouvelle-Orléans, la fille du gouverneur de Louisiane est kidnappée après que son garde du corps ait été sauvagement assassiné. L'auteur des faits, Ernesto Perez, pose ses conditions avant de pouvoir donner des indications quant au lieu où se trouve la jeune fille, à commencer par négocier avec Ray Hartmann, un obscur fonctionnaire judiciaire, ce qui ne manque pas d'étonner le FBI à qui a été confiée l'enquête. Face à Hartmann, Perez fait finalement le récit de toute sa vie dans le milieu criminel...

 

Ce faisant Roger Jon ELLORY propose au lecteur une véritable Histoire contemporaine des Etats-Unis sous l'angle de la mafia. Sont ainsi évoqués, entre autres, la prohibition, la révolution cubaine et l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy.

 

Le plus remarquable ne se situe toutefois pas à ce niveau, mais à celui du personnage principal qui dégage une incroyable humanité en dépit de son caractère criminel. Car Ernesto Perez est l'homme de main de la mafia, celui que l'on appelle pour régler les problèmes, lesquels ne peuvent l'être que dans le sang. Or, l'homme est aussi doté d'une grande culture, d'un raffinement certain et demeure un homme au-delà de ses activités, un être humain avec ses forces et ses faiblesses, tout comme son interlocuteur principal dans le roman. Il est d'ailleurs extrêmement rare de rencontrer des personnages aussi attachants dans ce type de littérature.

 

Ajoutons à cela une très belle écriture, une intrigue extrêmement bien construite, un rythme soutenu, et un final à couper le souffle, et l'on comprend que l'on tient là un roman remarquable, à coup sûr une référence du thriller.

 

CITRIQ

Vendetta - R. J. ELLORY (A Quiet Vendetta, 2005), traduction de Fabrice POINTEAU, Sonatine Editions, 2009, 500 pages

Vendetta - R. J. ELLORY (A Quiet Vendetta, 2005), traduction de Fabrice POINTEAU, Sonatine Editions, 2009, 500 pages

Tag(s) : #E...

Partager cet article

Repost 0