Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la Contrée les blancs-regards sont des hommes plus forts et plus charismatiques que le commun des mortels. Mais la différence engendre aussi la méfiance, voire la crainte ou même la haine. Isak en a fait les frais toute son enfance, étant même rejeté par son propre père. Alors quand la caravane de son peuple fait étape à Tirah, c'est l'occasion pour lui d'intégrer l'armée et de prendre son destin en main. Il ne se doute toutefois pas qu'un dieu l'a désigné comme le krann du Farlan, l'un des suzerains les plus puissants de la région, appelé à la succession du seigneur Bahl... 

 

Bon nombre des ingrédients de la Fantasy sont réunis dans Isak le blanc-regard. C'est le destin hors du commun, le don qui s'avère être aussi une malédiction, une prophétie, un univers féodal sombre où les puissants rivalisent de fourberies pour obtenir le pouvoir et le garder, le bestiaire traditionnel (dieux, démons, dragons, elfes, trolls...), la magie et les batailles. Rien de tout cela ne fait particulièrement ressortir ce roman du vaste marché que constitue aujourd'hui la production d'oeuvres de ce genre, d'autant que les sources d'inspiration de l'auteur sont pour le moins évidentes. 

 

Reconnaissons toutefois à Tom LLOYD un certain savoir-faire et une volonté de ne pas sombrer dans une intrigue trop facile, cette dernière étant pour le moins tortueuse et, d'ailleurs, pas toujours très claire. Alors si le roman est précédé d'une réputation flatteuse outre-manche c'est surtout relativement à la jeunesse de l'auteur et au fait qu'il s'agit là de son premier roman. Ce n'est malheureusement pas suffisant pour véritablement s'enthousiasmer. 

 

CITRIQ

Une ère de pénombre - Tom LLOYD (The Twilight Reign) ; Isak le blanc-regard (The Stormcaller, 2008), traduction de Henry-Luc PLANCHAT, illustration de Larry ROSTANT, Orbit, 2010, 462 pages

Une ère de pénombre - Tom LLOYD (The Twilight Reign) ; Isak le blanc-regard (The Stormcaller, 2008), traduction de Henry-Luc PLANCHAT, illustration de Larry ROSTANT, Orbit, 2010, 462 pages

Tag(s) : #L...

Partager cet article

Repost 0