Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Personnages récurrents dans l'oeuvre de Tony HILLERMAN, Joe Leaphorn et Jim Chee sont réunis pour la première fois dans Porteurs-de-peau. Membres de la Police Tribale Navajo tous les deux, ils s'opposent toutefois sur bien des points.

  

Le premier est un officier d'âge mûr. Doté d'une intelligence et d'un esprit d'analyse exceptionnels, il est très respecté par ses pairs. Rationnel et parfaitement intégré à la société anglo-saxonne, il ne tolère guère les superstitions de son peuple d'origine, même s'il a toujours le sens de l'hozro, l'harmonie de l'individu avec le monde qui l'entoure. Le second est un jeune agent très attaché à ses racines ; il prône même le retour aux traditions. Instinctif, il est toutefois peu sûr de lui dans son métier et se retrouve bien souvent en grand danger.

  

HILLERMAN n'est toutefois pas manichéen dans sa mise en scène. Il confronte plutôt les deux personnages pour mettre en avant leurs contradictions respectives, lesquelles illustrent celles du peuple amérindien dans son ensemble. Ce faisant, il montre que cette culture, comme toutes les autres, n'est pas uniforme et s'enrichit des différences. Le parallèle entre la situation de Jim Chee, menacé de meurtre, et la chatte abandonnée dans le désert, et menacée par un coyote, est à cet égard d'une rare subtilité.

  

Tout cela prend place dans une enquête relativement traditionnelle, excepté le fait qu'elle se déroule en territoire Navajo. L'écriture est plaisante et rythmée, ce qui fait de ce roman un divertissement de grande qualité.

 

CITRIQ

Porteurs-de-peau - Tony HILLERMAN (Skinwalkers, 1988) in Suite Navajo 1, traduction de Danièle et Pierre BONDIL, Rivages collection Rivages/Thriller, 1993, 832 pages

Porteurs-de-peau - Tony HILLERMAN (Skinwalkers, 1988) in Suite Navajo 1, traduction de Danièle et Pierre BONDIL, Rivages collection Rivages/Thriller, 1993, 832 pages

Tag(s) : #H...

Partager cet article

Repost 0