Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Henri Villon est capitaine de frégate sur la mer des Caraïbes au XVIIème siècle, et corsaire de son état. Sous ce statut il lutte avec la France, et qui veut bien se joindre à lui, contre l'hégémonie espagnole dans cette région du globe particulièrement riche en ressources. Villon s'est d'ailleurs spécialisé dans un commerce bien particulier, celui des maravillas, ces merveilles qui semblent venir du futur, et envers lesquelles il éprouve une véritable fascination. Mais l'appropriation de tels objets peut aussi s'avérer périlleuse tant leur maîtrise est difficile quand l'époque pendant laquelle on vit ne nous a pas préparé à une telle technologie... 

 

Le Déchronologue est avant tout un roman de piraterie, rendant hommage à un genre tombé depuis longtemps en désuétude. Le lecteur accompagne ainsi le capitaine Henri Villon par le biais de son journal, montrant la vie des corsaires au milieu du XVIIème siècle, que ce soit sur leur navire où la rude vie des marins est entrecoupée d'impitoyables batailles navales, ou dans les ports dans lesquels les négociations se font dans des bouges sordides et bien souvent à la pointe de l'épée. Personnage haut en couleurs, Villon a d'ailleurs la prose de l'emploi, faisant du roman un divertissement irréprochable sur le plan de la reconstitution. 

 

Le Déchronologue est aussi un roman de science-fiction. Stéphane BEAUVERGER met en effet sur la route de son personnage central des technologies, et in fine des hommes, venus du futur. Ce faisant il intègre dans son roman d'aventure le thème du voyage dans le temps et ce non pas par le biais d'un vaisseau qui voguerait d'une époque à une autre, mais du point de vue d'hommes bien ancrés dans leur époque et confrontés à la survenue du futur dans leur présent. C'est d'ailleurs pourquoi les objectifs de ces voyageurs temporels restent volontairement nébuleux aux yeux de Villon et de ses compagnons, seul le lecteur étant à même de discerner ici et là une histoire uchronique des Caraïbes et des peuples amérindiens qui en sont originaires. 

 

Piraterie et voyage dans le temps peuvent sembler anachroniques. Pourtant l'amalgame est bien rendu grâce à une structure narrative particulière et originale. Le roman est en effet livré dans ce qui semble être a priori le plus parfait désordre, les chapitres se succédant en avançant ou en reculant dans le temps sans qu'il y ait a priori de raison à cela. Il ne s'agit pas uniquement d'un artifice visant à illustrer le thème du voyage dans le temps ; cela permet aussi à l'auteur de rythmer sa narration et, surtout, d'introduire progressivement la science-fiction dans son roman de piraterie, le mélange étant alors rendu crédible. En fait, le désordre n'est qu'une apparence, Le Déchronologue étant au contraire méticuleusement construit. 

 

Une reconstitution historique soignée, un imaginaire étonnant sans être clinquant, un récit structuré de manière remarquable, tels sont les ingrédients d'un divertissement de qualité au sujet duquel on comprendra désormais les multiples récompenses et louanges. 

 

CITRIQ

Le Déchronologue - Stéphane BEAUVERGER, illustration de Corinne BILLON, La Volte, 2009, 400 pages

Le Déchronologue - Stéphane BEAUVERGER, illustration de Corinne BILLON, La Volte, 2009, 400 pages

Tag(s) : #B...

Partager cet article

Repost 0