Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deuxième tome de la trilogie Millénium, on retrouve dans La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette les deux personnages principaux du précédent opus. Et cette fois-ci, bien malgré eux, ils se retrouvent confrontés à l'univers de la prostitution, au trafic international des femmes, et aux violences faites à ces dernières.

La recette est similaire à celle du premier tome. C'est d'abord une écriture simple et rythmée. C'est ensuite bon nombre de scènes chocs, soit pour leur caractère violent, soit pour leur caractère sexuel, voire les deux à la fois. C'est enfin les deux personnages principaux envers lesquels Stieg LARSSON montre une empathie certaine. Il est vrai qu'ils sont très attachants, en particulier Lisbeth Salander, la jeune fille asociale.

L'intrigue en elle-même n'est pourtant pas d'une grande originalité, voire même un peu facile sur certains aspects, comme ceux relatifs aux liens entre le passé et le présent de Lisbeth Salander. Le récit est aussi émaillé de nombreuses longueurs et digressions inutiles. Force est toutefois de constater que l'on oublie vite ces défauts pour se laisser transporter par l'histoire, en tout cas dès le décor posé, soit grosso modo au premier tiers du roman. Et même le fait que la chute ait un goût d'inachevé participe à l'envie d'aller au terme de cette trilogie.

Ce deuxième tome confirme donc l'impression laissée par la lecture du premier. La trilogie Millénium est probablement surestimée par la critique mais n'en demeure pas moins d'une lecture agréablement divertissante.

CITRIQ

La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Stieg LARSSON (Flickan som lekte med elden, 2006), traduction de Lena GRUMBACH et Marc DE GOUVENAIN, Actes Sud collection Actes noirs, 2006, 656 pages

La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Stieg LARSSON (Flickan som lekte med elden, 2006), traduction de Lena GRUMBACH et Marc DE GOUVENAIN, Actes Sud collection Actes noirs, 2006, 656 pages

Tag(s) : #L...

Partager cet article

Repost0