Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On le sait maintenant, J.V. JONES s'est spécialisée dans une Fantasy d'un classicisme à toute épreuve, mais dont elle maîtrise si bien les ingrédients qu'elle parvient systématiquement à remporter l'adhésion de ses lecteurs. Le premier tome de son cycle L'épée des ombres ne fait pas exception à ce qui semble bien vouloir devenir une règle pour cette auteure.
 

Dans un univers glacial, manifestement inspiré de la taïga, et où vivent des clans dont les codes peuvent rappeler les différents peuples de l'Ecosse du Moyen-Age, JONES fait se croiser les destins de deux jeunes héros, l'un étant issu d'un clan des Territoires du Nord, l'autre étant la fille adoptive d'un seigneur de l'une des villes, les deux se rebellant contre une autorité dans laquelle ils ne se reconnaissent plus. Chacun est en outre doté d'un don en lien avec l'Ancien Savoir, une magie extrêmement puissante et dangereuse, et ce d'autant plus qu'ils ne la maîtrisent pas. En outre, bien que l'Ancien Savoir soit rejeté par la quasi totalité des habitants des Territoires du Nord, il attire aussi quelques convoitises de la part de personnages pour le moins malfaisants.
 

La caverne de glace noire prend alors la forme d'une quête initiatique dans laquelle nos deux héros vivent des aventures aussi palpitantes que dangereuses, et croisent une multitude d'autres personnages. Ce faisant J.V. JONES nous fait découvrir son univers original, à son rythme, tout en longues descriptions et rebondissements qui, à défaut d'être inattendus, alimentent parfaitement une intrigue convenue mais efficace. On notera aussi le bon goût de l'auteure quand elle utilise la magie sans sensationnalisme, et qu'elle ne tombe pas dans le manichéisme le plus binaire, par exemple en faisant du don de la jeune héroïne une menace plus qu'une chance. Reconnaissons lui enfin son sens de l'intrigue politique et sa capacité à caractériser ses personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires.
 

Le premier tome de L'épée des ombres, qui se compose en France du Piège de glace blanche et de La caverne de glace noire, se pose donc comme un roman de Big Commercial Fantasy comme il en existe des dizaines d'autres. Le sentiment de « déjà-lu » qu'il génère ne dérangera pas les nombreux amateurs du genre ; les autres lecteurs pourraient bien s'en agacer, à moins qu'ils ne se laissent emporter par ce récit parfaitement millimétré, et qu'ils acceptent d'entamer ici un cycle dont la publication intégrale s'annonce longue.

 

CITRIQ CITRIQ

L'épée des ombres - J. V. JONES (Sword of Shadows), Le piège de glace blanche / La caverne de glace noire (A Cavern of Black Ice, 1999), traduction de Guillaume FOURNIER, illustration de Marc SIMONETTI, Calmann-Lévy collection Orbit, 2009, 418 et 384 pagesL'épée des ombres - J. V. JONES (Sword of Shadows), Le piège de glace blanche / La caverne de glace noire (A Cavern of Black Ice, 1999), traduction de Guillaume FOURNIER, illustration de Marc SIMONETTI, Calmann-Lévy collection Orbit, 2009, 418 et 384 pages

L'épée des ombres - J. V. JONES (Sword of Shadows), Le piège de glace blanche / La caverne de glace noire (A Cavern of Black Ice, 1999), traduction de Guillaume FOURNIER, illustration de Marc SIMONETTI, Calmann-Lévy collection Orbit, 2009, 418 et 384 pages

Tag(s) : #J...

Partager cet article

Repost 0