Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fraîchement débarqué à San Francisco pour y devenir écrivain, Tommy commence par travailler de nuit dans un supermarché et par tomber amoureux de Jody. Cette dernière est elle-même devenue vampire depuis peu, mordue par Elijah Ben Sapir qui, manifestement, a décidé de tout faire pour rendre sa nouvelle condition particulièrement difficile. Tommy, avec l'aide de ses collègues du supermarché et de l'empereur de San Francisco (un clochard) et ses hommes (ses deux chiens), partent alors en chasse contre le vampire...

Avant la Mort (Un sale boulot), les zombies (Le sot de l'ange) et Godzilla (Le lézard lubrique de Melancholy Cove), Christopher MOORE revisite le mythe du vampire dans Les dents de l'amour. Fidèle à ses habitudes, il le fait par le biais d'une galerie de personnages hauts en couleur et un ton totalement décalé, masquant l'air de rien une peinture de la vie moderne dans les villes américaines.

Comme avec les oeuvres précédemment chroniquées, le résultat est une lecture facile, rapide et drôle dont les amateurs d'humour déjanté raffoleront.

CITRIQ

Les dents de l'amour - Christopher MOORE (Bloodsucking Fiends, 1995), traduction de Luc BARANGER, illustration de Néjib BELHADJ KACEM, Calmann-Lévy collection Interstices, 2008, 330 pages

Les dents de l'amour - Christopher MOORE (Bloodsucking Fiends, 1995), traduction de Luc BARANGER, illustration de Néjib BELHADJ KACEM, Calmann-Lévy collection Interstices, 2008, 330 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost 0