Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stanislas Opalikha est surnommé l'Embaumeur. Il aime enfermer ses victimes dans des espaces confinés pour les regarder mourir à petit feu. Il n'a toutefois pas agi depuis plusieurs années puisqu'il est dans le coma à la suite d'un accident. Hospitalisé à Berck sur Mer, il bénéficie du curieux don d'Elise Lamy pour faire revenir à la vie les comateux, ce qui ne l'empêche nullement de l'enlever elle aussi une fois "réveillé". Salah Tounsi, grand reporter blessée dans un attentat en Afghanistan, et autre bénéficiaire du don d'Elise, n'a de cesse de la retrouver. Parallèlement Pierre Delcroix souffre de terribles insomnies. Dans les hallucinations qui en découlent il voit l'Embaumeur martyriser Elise. Tant comme thérapie personnelle que pour sauver cette femme, il décide lui aussi de rechercher le criminel...

Les éveillés est bien évidemment un thriller. Mais il ne relève pas uniquement de ce genre littéraire. On y trouve aussi des éléments propres au roman historique, une des clés de l'intrigue remontant au début du IVème siècle. Il relève encore du roman scientifique, la médecine, et en particulier la génétique, le sommeil et les rêves, étant une autre clé de cette intrigue. Ainsi, le don d'Elise Lamy, aussi bien que les hallucinations prémonitoires de Pierre Delcroix, sont des éléments parfaitement cohérents d'un strict point de vue scientifique ; toutefois, leur nature fait sans cesse naviguer l'intrigue sur une frontière ténue séparant la réalité du fantastique.

Ce mélange est parfaitement dosé par Jérôme CAMUT et Nathalie HUG, ce qui devrait satisfaire aussi bien les esprits cartésiens que les esprits les plus imaginatifs. Leur écriture est fluide en toutes circonstances, y compris lorsqu'elle fait appel à des termes scientifiques. De toute façon les chapitres sont courts, chacun mettant en scène un personnage particulier, ce qui donne un rythme soutenu à l'ensemble du récit. Enfin, la psychologie des personnages est parfaitement rendue. De la perversité extrême de l'Embaumeur, à la dégénérescence de l'esprit de Pierre Delcroix, l'intégralité des personnages mis en scène contribue à donner au roman une atmosphère originale, où suspens et tension vont crescendo, ce qui tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page du récit.

CAMUT et HUG sont deux jeunes auteurs français. Avec Les éveillés, ils ne déméritent certainement pas des lecteurs de leurs premiers écrits. Ils méritent aussi d'être découverts par le biais de ce roman qui cumule de nombreuses qualités.

 

CITRIQ

Les Éveillés - Jérôme CAMUT et Nathalie HUG, Calmann-Lévy, 2008, 416 pages

Les Éveillés - Jérôme CAMUT et Nathalie HUG, Calmann-Lévy, 2008, 416 pages

Tag(s) : #C...

Partager cet article

Repost 0