Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Concurrent malheureux du Goncourt 2022, l'autre versant d'une polémique stérile, Le Mage du Kremlin est le premier roman de Giuliano da EMPOLI, conseiller politique italo-suisse par ailleurs.

Son roman prend la forme d'une confession d'un certain Vadim Baranov au narrateur qui se rend en Russie pour travailler sur une réédition de l'œuvre prophétique de Zamiatine. Baranov a en effet passé deux décennies aux côtés de Vladimir Poutine, deux décennies dans l'ombre du Tsar à installer un pouvoir à nulle autre pareille depuis Staline. C'est ainsi que de la chute du mur de Berlin au mitan des années 2010, Baranov nous raconte l'ascension de Poutine, initialement pur produit marketing créé par un homme de télévision qui a vu avant tout le monde le potentiel de ce taciturne fonctionnaire pour remplacer un ivrogne en fin de règne et de vie (Boris Eltsine).

Librement inspiré de Vladislav Sourkov, cofondateur du parti qui mena Vladimir Poutine au pouvoir en 2001, et considéré comme le principal idéologue du Kremlin dans la décennie qui suivit, Vadim Baranov nous raconte la Russie contemporaine vue de l'intérieur, de la guerre en Tchétchénie à ce qui n'est encore qu'une crise ukrainienne, en passant par les Jeux olympiques de Sotchi comme vitrine à destination des pays occidentaux. Les relations internationales d'ailleurs, même si elles demeurent au second plan du roman, sont centrales pour appréhender ce qui oppose, et opposera probablement à jamais, la Russie et l'Occident, à savoir la façon dont le pouvoir est appréhendé.

Cela fait du Mage du Kremlin un roman passionnant de bout en bout. Dévoilant les dessous d'une ascension impressionnante, rappelant que celui qui est généralement considéré comme un monstre aujourd'hui est aussi un homme (froid et manipulateur, mais un homme tout de même), il nous propose une vraie réflexion sur le pouvoir et permet indéniablement de mieux comprendre ce qui fait l'actualité depuis neuf mois à ce jour.

Alors oui, Le Mage du Kremlin aurait mérité le Goncourt. Mais n'oublions pas non plus qu'il a obtenu tout de même le Grand prix du roman de l'Académie Française, que le lauréat du Goncourt est doté d'autres qualités, et surtout  qu'il n'est nul besoin de distinctions pour découvrir un grand roman.

Le Mage du Kremlin - Giuliano da EMPOLI (2022), Gallimard collection Blanche, 2022, 288 pages

Le Mage du Kremlin - Giuliano da EMPOLI (2022), Gallimard collection Blanche, 2022, 288 pages

Tag(s) : #E...

Partager cet article

Repost0