Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le lecteur français a connu Jo WALTON avec une jeune fille qui se construisait autour des romans de science fiction et de fantasy dont elle était boulimique. Aujourd'hui l'auteure galloise s'intéresse à une romancière en fin de vie qui se livre à une subtile réflexion sur le processus de création littéraire.

Complexe, cette réflexion s'articule autour de trois axes qui s'entremêlent. Le premier est la fiction, en l'occurrence une libre adaptation de La nuit des rois de William Shakespeare, pièce de théâtre qui était d'ailleurs sous-titrée Ou ce que vous voudrez. Le deuxième est le monde réel, en l'occurrence celui d'une femme vieillissante faisant le bilan de sa vie de romancière. Le troisième est l'imaginaire, en l'occurrence incarné par un personnage créé de toutes pièces par l'auteure et qui vient tantôt dialoguer avec sa génitrice, tantôt nous présenter les éléments de l'intrigue de la fiction qu'elle est en train de créer.

Référencé, Ou ce que vous voudrez l'est incontestablement. Au-delà de La nuit des rois, Jo WALTON rend également hommage à la ville de Florence où elle a écrit une grande partie de son roman, où elle fait séjourner son héroïne, et dont elle s'inspire pour sa ville imaginaire de Thalia. On retrouve aussi moultes références littéraires plus ou moins connues en France, des classiques de la littérature mondiale aux pépites de l'imaginaire anglo-saxon sur lesquelles l'auteure n'hésite pas à donner son avis généralement tranché.

Car comme souvent dans sa bibliographie Jo WALTON donne beaucoup d'elle-même dans ce roman, y ajoutant une ultime dimension et achevant d'en faire une œuvre à nulle autre pareille, fascinante pour tout lecteur appréciant d'être exclu de sa zone de confort.

Disons le d'ailleurs clairement, de par sa complexité intrinsèque, Ou ce que vous voudrez ne plaira certainement pas au plus grand nombre. Mais cette complexité est aussi synonyme de richesse, celle que l'on touche du doigt d'abord timidement, mais qui prend de l'ampleur quand la lecture suscite aussi la réflexion, et pourquoi pas un irrésistible besoin de relecture.

Ou ce que vous voudrez - Jo WALTON (Or What you Will, 2020), traduction de Florence DOLISI, illustration de Aurélien POLICE, Denoël collection Lunes d'Encre, 2022, 368 pages

Ou ce que vous voudrez - Jo WALTON (Or What you Will, 2020), traduction de Florence DOLISI, illustration de Aurélien POLICE, Denoël collection Lunes d'Encre, 2022, 368 pages

Tag(s) : #W...

Partager cet article

Repost0