Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nombre de lecteurs ont été subjugués par la finesse du deuxième roman de Tiffany McDANIEL en 2020, Betty ayant d'ailleurs était largement récompensé par de nombreux prix en France et plus largement dans le monde francophone. Fort de ce succès, Gallmeister réédite à l'automne 2022 le premier roman de l'auteure, sous une nouvelle traduction (l'édition française initiale était parue chez Joëlle Losfeld en 2019).

L'été où tout a fondu est celui de 1984. On se situe dans une petite ville de l'Ohio où le procureur Autopsy Bliss est obsédé par la lutte entre le bien et le mal. C'est ce qui l'amène à publier une annonce dans le journal local dans laquelle il invite le diable à venir lui rendre visite. Dès le lendemain un jeune garçon à la peau noire et aux yeux d’un vert intense fait le pied de grue devant le tribunal et se présente comme le diable en personne. Dubitatifs, les habitants de la ville croient d'abord à une fugue depuis une des fermes voisines. Mais bientôt se produisent des événements étranges qui vont bouleverser nombre des habitudes locales, à commencer par une canicule à nulle autre pareille...

Le roman de Tiffany McDANIEL est un roman sur l'altérité. Son microcosme est un véritable laboratoire où nombre des maux des sociétés occidentales contemporaines, et tout particulièrement américaines, sont évoqués. C'est le racisme bien sûr, mais aussi l'homophobie, la maltraitance infantile, le fanatisme religieux, voire l'obscurantisme, et l'hystérie collective engendrée par la peur de l'autre. Tout cela est développé dans le cadre d'une histoire touchante (la quête d'une innocence perdue), mais aussi pleine d'humour (l'histoire et la vie d'Autopsy Bliss sont pour le moins inénarrables). Mais bien sûr c'est le drame qui finira par l'emporter, car entre un enfant à l'âme meurtrie et l'incarnation du mal, la foule fait vite son choix.

L'été où tout a fondu est certes moins abouti que son successeur. Pour autant on y apprécie déjà le talent de conteuse de l'auteure. Lyrique sans trop en faire, poétique l'air de rien, Tiffany McDANIEL a surtout le don de partager avec ses lecteurs son empathie à l'égard de ses personnages et de les rendre profondément humains. C'est donc une lecture hautement recommandable, d'ailleurs d'ores et déjà récompensée par le prix Livres Hebdo des libraires le 21 septembre 2022.

L'été où tout a fondu - Tiffany McDANIEL (The Summer That Melted Everything, 2016), traduction de François HAPPE, Gallmeister, 2022, 480 pages

L'été où tout a fondu - Tiffany McDANIEL (The Summer That Melted Everything, 2016), traduction de François HAPPE, Gallmeister, 2022, 480 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost0