Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Julian apprend dans la presse le décès de Rye, le passé refait surface... C'est celui d'une jeunesse pleine d'idéaux et de rêves, brisés par le pragmatisme économique pour le premier, réalisés grâce à son talent de photographe pour le second. Mais c'est aussi le trio amoureux qu'ils formaient avec la belle Magda qui renaît de ses cendres...

Nombre de lecteurs ont pu être subjugués par la finesse psychologique de la première publication française de l'auteure en 2018. Point de fuite confirme sans aucun doute cette qualité d'Elizabeth BRUNDAGE en nous proposant un formidable roman noir dont l'intrigue se construit en suivant les méandres de l'âme humaine.

Roman choral, chaque protagoniste raconte la même histoire à sa façon. Ce qui les relie, c'est leur incapacité à communiquer entre eux ; ainsi Rye n'est-il capable de s'exprimer que par son art, alors que Julian est tétanisé par la jalousie qui le ronge ; quant à Magda, elle est la seule détentrice des secrets de l'un et de l'autre mais a construit sa vie uniquement sur des non-dits. Pour tous, la vie n'est qu'une succession de photographies qui, aussi belles soient-elles, figent à jamais les existences et rendent les apparences trompeuses.

Comme le suggère le titre du roman, la convergence de chacune de ces vies parallèles semble bel et bien commune. Toute la tension du récit en est issue, l'enjeu étant bel et bien de déterminer dans quelle mesure ce Point de fuite est imaginaire ou réel.

Superbe !

Point de fuite - Elisabeth BRUNDAGE (The Vanishing Point, 2016), traduction de Cécile ARNAUD, La Table ronde collection Quai Voltaire, 2022, 384 pages

Point de fuite - Elisabeth BRUNDAGE (The Vanishing Point, 2016), traduction de Cécile ARNAUD, La Table ronde collection Quai Voltaire, 2022, 384 pages

Tag(s) : #B...

Partager cet article

Repost0