Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En replongeant dans une affaire non résolue datant de la fin des années 1980, Carl Mørk et l’équipe du Département V découvrent que depuis une trentaine d'années un tueur élimine avec une régularité glaçante un homme ou une femme à la moralité douteuse, tout en masquant le meurtre en accident ou en suicide. Seule discrète signature sur le lieu du crime : un petit tas de sel de cuisine.

Neuvième enquête du Département V, Sel est un polar dans la plus pure tradition de la traque d'un tueur en série particulièrement retors, ici le mobile relevant de l'obsession religieuse, le sel faisant référence à Sodome et Gomorrhe. Le tout est donc d'un grand classicisme, Jussi ADLER-OLSEN faisant même passer les contingences domestiques des membres du Département V au second plan et se concentrant sur une traque (trop) souvent improbable. Et ce n'est pas parce que l'enquête doit être menée sur fond de restrictions sanitaires que cela y change quoi que ce soit.

Sel est donc un simple divertissement facile. Il devrait ravir les amateurs de la série qui se plairont à suivre l'évolution des personnages qu'ils apprécient ; le final est même ouvert sur de sérieux ennuis à venir pour Carl Mørk, annonçant d'ailleurs un dixième (et dernier ?) tome. Les autres lecteurs peuvent passer leur chemin puisqu'ils trouveront bien mieux ailleurs, ou tout simplement dans les premiers tomes de la série.

Sel - Jussi ADLER-OLSEN (Natrium Chlorid, 2021), traduction de Caroline BERG, Albin Michel, 2022, 560 pages

Sel - Jussi ADLER-OLSEN (Natrium Chlorid, 2021), traduction de Caroline BERG, Albin Michel, 2022, 560 pages

Tag(s) : #A...

Partager cet article

Repost0