Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans un futur proche, la première femme Présidente des Etats-Unis gouverne avec diplomatie un pays qui est confronté par ailleurs à d'innombrables attaques terroristes et au commerce illégal d'armes de guerre alors que son opposant politique populiste enchaîne les bassesses dans les médias. A l'autre bout du monde, en Chine, la jeune garde du gouvernement doit lutter pied à pied contre les vieux représentants du parti, partisans de la ligne dure en matière militaire. Et en Afrique, dans la région sub-saharienne, les terroristes islamiques pullulent et se livrent au trafic de cocaïne pour financer leurs actions alors que les habitants tentent de survivre, notamment en voyageant illégalement vers l'Europe sous le regard quasi impuissant des représentants des services de renseignement des différentes pays occidentaux. Tout est réuni pour une crise internationale que chacun tente de juguler chacun de son côté afin d'éviter une troisième guerre mondiale, autrement dit l'apocalypse à l'heure du nucléaire...

Pour son nouveau roman Ken FOLLETT est parti d'un constat qu'il avait fait pendant ses recherches en amont de l'écriture de La chute des géants : au début du XXème siècle aucun pays européen n'avait voulu la Première Guerre mondiale ; pour autant, l'accumulation et la confrontation des décisions individuelles, modérées en tant que telles, ont conduit au conflit le plus effroyable que le monde ait jamais connu. Dans Pour rien au monde il se pose cette simple question : « l'Histoire pourrait-elle se répéter ? ».

Sous sa plume la réponse est affirmative. Il nous en montre même tout le processus sous divers angles en fonction des protagonistes disséminés un peu partout dans le monde. Le moins que l'on puisse dire est que les perspectives ne sont guère réjouissantes tant Ken FOLLETT colle à l'actualité internationale. C'est de plus passionnant grâce au soin apporté au descriptif de la diplomatie internationale et des moyens de défense déployés des deux côtés de la planète. On remarquera toutefois qu'il manque un protagoniste de taille dans tout cela, la Russie.

Fidèle à son habitude FOLLETT développe tout cela par le prisme d'une galerie de personnages charismatiques. Il s'offre même le luxe d'éviter les histoires d'amour à l'eau de rose qui parsèment nombre de ses publications par ailleurs. Au contraire la mise en scène de la Présidente des Etats-Unis en tant que femme également est très bien vue.

Pour rien au monde est donc un thriller d'anticipation politique très réussi, qui se lirait d'une traite si sa taille le permettait.

Pour rien au monde - Ken FOLLETT (Never, 2021), traduction de Jean-Daniel BREQUE, Odile DEMANGE, Christelle GAILLARD-PARIS, Nathalie GOUILLE-GUILBERT et Dominique HAAS, Robert Laffont, 2021, 880 pages

Pour rien au monde - Ken FOLLETT (Never, 2021), traduction de Jean-Daniel BREQUE, Odile DEMANGE, Christelle GAILLARD-PARIS, Nathalie GOUILLE-GUILBERT et Dominique HAAS, Robert Laffont, 2021, 880 pages

Tag(s) : #F...

Partager cet article

Repost0