Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Ville de vapeur est un recueil posthume de onze nouvelles de Carlos Ruiz ZAFON. Voulu par l'auteur, il en avait confié la compilation finale à son éditeur catalan. Il souhaitait ainsi offrir à ses lecteurs ses textes publiés ou non, sous divers formats, dans des publications périodiques ou séparément. Il s'agissait d'accompagner à l'avenir les éditions spéciales de ses romans, en particulier ceux de sa tétralogie du Cimetière des livres oubliés.

De fait les connaisseurs retrouveront au fil de ces textes courts des personnages familiers (Semperé, Andreas Corelli, David Martin...), mais aussi quelques autres, souvent plus lointains dans le temps historique, comme cet architecte qui fuit Constantinople  avec les plans d'une bibliothèque inexpugnable ou ce jeune écrivain nommé Miguel de Cervantes qui se voit passer commande par un étrange cavalier d'un roman qui traversera les siècles .

On retrouve dans le recueil l'atmosphère et les thématiques familières de Carlos Ruiz ZAFON. Ce sont les écrivains maudits et les bâtisseurs visionnaires, le tout dans une Barcelone gothique, toujours sur le fil des codes de la littérature Fantastique. Bien entendu la puissance de l'œuvre écrite est  évoquée comme un fil rouge dans l'ensemble du recueil, lequel se lit in fine comme un ensemble parfaitement cohérent.

La Ville de vapeur est incontournable pour les nombreux amateurs de Carlos Ruiz ZAFON. Il peut aussi être une porte d'entrée à son œuvre pour les néophytes. Dans les deux cas le charme opérera à coup sûr.

La Ville de vapeur - Carlos Ruiz ZAFON (La ciudad de vapor, 2020), traduction de Marie VILA CASAS, Actes Sud collection Lettres hispaniques, 2021, 192 pages

La Ville de vapeur - Carlos Ruiz ZAFON (La ciudad de vapor, 2020), traduction de Marie VILA CASAS, Actes Sud collection Lettres hispaniques, 2021, 192 pages

Tag(s) : #Z

Partager cet article

Repost0