Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nana Kwame ADJEI-BRENYAH est un auteur américain d'origine ghanéenne âgé de 30 ans. Aussi jeune soit-il, il a été parrainé par Colson Whitehead pour intégrer la National Book Foundation, gage que ses pairs américains ont détecté en lui un véritable talent. Pourtant, il n'est l'auteur que d'un recueil de nouvelles publié en 2018. C'est ce recueil qui est aujourd'hui traduit et publié en France, tout en reprenant son titre original.

Friday Black comporte ainsi douze nouvelles, douze courts récits qui empruntent à de nombreux genres littéraires. De la chronique sociale à la dystopie, en passant par le fantastique et même la satire, les histoires de Nana Kwame ADJEI-BRENYAH sont de parfaits miroirs de notre société contemporaine, qu'elles empruntent à des faits divers avérés ou qu'elles soient purement imaginaires. Elles nous montrent comment la communauté des hommes est en pleine dégénérescence et abordent des thèmes universels tels que l'identité, la justice ou bien sûr le racisme et la condition des noirs. On notera aussi le thème récurrent des excès de la société de consommation qui donne d'ailleurs son titre au recueil. On appréciera enfin une très belle prose, toujours fluide et percutante.

Alors oui Nana Kwame ADJEI-BRENYAH est incontestablement talentueux et frappe fort avec sa première publication. Il devient de fait un auteur à suivre. Et il ne serait pas surprenant qu'on ait à le faire en suivant les futurs lauréats des plus prestigieux prix littéraires.

Friday Black - Nana Kwame ADJEI-BRENYAH (Friday Black, 2018), traduction de Stéphane ROQUES, Albin Michel collection Terres d'Amérique, 2021, 272 pages

Friday Black - Nana Kwame ADJEI-BRENYAH (Friday Black, 2018), traduction de Stéphane ROQUES, Albin Michel collection Terres d'Amérique, 2021, 272 pages

Tag(s) : #A...

Partager cet article

Repost0