Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les carnets de l'explorateur perdu est un recueil de huit textes courts à rattacher au cycle des Contrées. Il ne doit pas être confondu avec le recueil éponyme édité chez Ombres en 1993 dans la mesure où il est aujourd'hui abondamment enrichi.

Les textes eux-mêmes sont attribués à Ludovic Lindien et réunis par son ami Jérôme à qui ils avaient été in fine adressés. Ils ont une valeur anthropologique pour leur description des mœurs des peuplades rencontrées dans les Contrées, ou pour la retranscription de contes et légendes de la cosmogonie de ces mêmes peuplades. On remarque également en fin de volume une ultime relation épistolaire de Ludovic Lindien proposant à son ami une chronologie de lecture du cycle des Contrées. Car, on le sait, l'œuvre est tentaculaire, gigogne comme le dit Ludovic Lindien, et peut être lue de multiples façons. C'est bel et bien la raison pour laquelle il est hautement recommandable de s'y perdre dès lors que le surréalisme et la chatoyance du verbe n'effraie  pas le lecteur.

Ici néanmoins la lecture peut-être parfois ardue dans la mesure où certains textes parmi les plus longs sont de véritables études abordant des thèmes en lien avec la parole et l'écriture comme objets fondateurs d'une civilisation. De même la description de certains mythes est pointue et demande un effort de concentration certain au lecteur. Pour autant le recueil complète brillamment Les voyages du fils, en particulier sa première partie.

Les carnets de l'explorateur perdu - Jacques ABEILLE (2020), illustration de François SCHUITEN et Pauline BERNERON, Le Tripode, 2020, 174 pages

Les carnets de l'explorateur perdu - Jacques ABEILLE (2020), illustration de François SCHUITEN et Pauline BERNERON, Le Tripode, 2020, 174 pages

Tag(s) : #A...

Partager cet article

Repost0