Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

French Landing, paisible bourgade du Wisconsin, est terrorisée par un tueur en série. Désemparé, le shérif local fait appel à son ami Jack Sawyer, un ancien flic d'Hollywood. L'enquête conduit Jack jusqu'à une maison que l'on dit hantée, nichée au fond des bois. L'endroit réveille en sa mémoire les échos d'un monde parallèle qu'il lui semble avoir déjà visité...

Car vingt ans après, si Jack Sawyer a tout oublié de sa première incursion dans les Territoires, les événements de French Landing sont l'occasion de réminiscences qui peu à peu transforment son enquête en quête fantastique, le tueur en série n'étant ni plus ni moins que le Roi écarlate dans l'univers parallèle.

Écrit 18 ans après Talisman, Territoires est fondamentalement différent mais bel et bien le second volet d'un diptyque. Exit la Fantasy urbaine facile et interminable, au profit d'une Fantasy horrifique mâtinée de polar dans ce qu'elle peut produire de plus noir. Surtout, c'est l'occasion pour Stephen KING et Peter STRAUB de développer une analyse sociologique à l'échelle d'une petite ville fictive, ce qui est bel et bien leur spécialité. Accessoirement, les deux auteurs en profitent pour jeter un pont avec une autre Fantasy bien connue de KING, La tour sombre.

Le traitement original (à la troisième personne) de ce récit le rend intéressant à bien des égards, à commencer par celui de la manière dont est traité le thème du tueur en série. La contrepartie est certainement un roman complexe à suivre dans toutes ses subtilités. Il est en effet de ceux qui gagneraient à être lus plusieurs fois. Encore faut il pour cela que l'intérêt que l'on y porte soit suffisant.

Territoires - Stephen KING et Peter STRAUB (Black House, 2001), traduction de Bernard COHEN, Robert Laffont, 2002, 560 pages

Territoires - Stephen KING et Peter STRAUB (Black House, 2001), traduction de Bernard COHEN, Robert Laffont, 2002, 560 pages

Tag(s) : #K..., #S...

Partager cet article

Repost0