Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Léo BARTHE est un pseudonyme de Jacques ABEILLE qu'il utilise essentiellement pour publier des œuvres érotiques. Jacques ABEILLE est pour sa part l'auteur du Cycle des Contrées, œuvre tentaculaire portée par le premier roman publié dans ce cadre, Les jardins statuaires. Les Chroniques scandaleuses de Terrèbre est un recueil de nouvelles érotiques qui s'inscrit dans ce cycle.

Ces chroniques sont au nombre de huit et pourraient venir s'intercaler entre les chapitres d'un autre roman du cycle, Le Veilleur du jour. Toutes les nouvelles mettent en effet en scène une situation de voyeurisme et, le plus souvent, l'objet de l'attention est la passion que se voue le couple formé par Barthelémy Lécriveur et Coralie Délimène, les deux personnages principaux du roman suscité, sans qu'ils soient cités pour autant. Le lien s'arrête toutefois là puisque ces textes n'apportent rien en eux-mêmes à l'intrigue du roman et doivent être considérés comme des intermèdes érotiques que chacun appréciera selon son appétence. On notera néanmoins que l'ultime nouvelle met en scène les parents de Coralie et la façon dont elle a été conçue...

Mais rappelons que ces chroniques ne sont scandaleuses qu'au regard des conventions sociales qui règnent à Terrèbre, conservatrices s'il en est, et que Jacques ABEILLE alias Léo BARTHE est tout sauf vulgaire. Inutile de rechercher ici une quelconque pornographie, la prose y est élégante jusqu'au bout des mots, musicale, presque poétique pour rendre compte des jeux de regards qui se tissent entre amants et témoins, et des effets sur les libidos des uns et des autres.

Rappelons pour conclure que comme d'habitude depuis que Le Tripode a entrepris la réédition des œuvres de Jacques ABEILLE, le travail d'édition en lui-même est particulièrement soigné (couverture avec rabats illustrée par François SCHUITEN, papier agréable au toucher, mise en page raffinée et illustrée de dessins de Pauline A. BERNERON). Signalons enfin que comme pour Les voyages du fils, autre recueil de nouvelles du Cycle des Contrées, l'édition des Chroniques scandaleuses de Terrèbre présentée ici est augmentée d'une nouvelle par rapport à la précédente (Ginkgo, 2008) et illustrée de nouveaux dessins de la même Pauline A. BERNERON.

Chroniques scandaleuses de Terrèbre - Léo BARTHE (2016), illustrations de François SCHUITEN et Pauline A. BERNERON, Le Tripode, 2016, 144 pages

Chroniques scandaleuses de Terrèbre - Léo BARTHE (2016), illustrations de François SCHUITEN et Pauline A. BERNERON, Le Tripode, 2016, 144 pages

Tag(s) : #B..., #A...

Partager cet article

Repost0