Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laurent GENEFORT est peut-être le spécialiste français du space opera. Le Bélial' l'a encore rappelé récemment avec la publication de Colonies, recueil de dix de ses nouvelles représentatives du genre. T'ien-Keou est l'une d'entre-elles.

Elle y met en scène le jeune Ou-I-Pai qui ne rêve que de s'élever dans la hiérarchie de sa colonie spatiale inspirée de la culture chinoise. En tant que bandeau bleu au service du vieil artiste Baishi du clan Teng, la seule façon d'y parvenir est de passer l'épreuve du petit-dragon qui consiste à pénétrer sous la Coquille protégeant le Palais du Yang Splendide et à survivre une demie heure aux dragons qui y patrouillent...

La nouvelle de GENEFORT prend donc la forme d'une quête initiatique, laquelle est le prétexte au développement d'un univers original très bien vu, mais hélas trop vite présenté. La contrepartie est un récit centré sur la quête d'Ou-I-Pai elle-même, donc sur l'action. Et au final on regrette un final attendu, pour ne pas dire brutal, voire bâclé. Demeure néanmoins une nouvelle qui se lit sans déplaisir particulier mais qui ne laissera pas un souvenir impérissable.

T'ien-Keou - Laurent GENEFORT (1999), Le Bélial', 2019

T'ien-Keou - Laurent GENEFORT (1999), Le Bélial', 2019

Tag(s) : #G..., #Nouvelles éparses

Partager cet article

Repost0