Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed. Alors qu’ils séjournent pour affaires à Paris, Niamh est tourmentée par l’intuition que son mari la trompe avec une créatrice de mode. Et un soir, alors qu'elle veut en avoir le cœur net, Ruairidh meurt sous ses yeux dans l’explosion de la voiture de sa maîtresse supposée. Accablée par la douleur, un temps suspectée, Niamh sombre dans les souvenirs de son amour perdu, se son île dans l'archipel des Hébrides, des conflits inter et intrafamiliaux, toujours avec cette écrasante sensation d'être observée et menacée...

Avec Je te protégerai, Peter MAY fait une nouvelle fois voyager ses lecteurs dans l'archipel des Hébrides et son climat si particulier. Classique et facile sur la forme, le roman ne surprendra pas les habitués de l'auteur. En revanche ils pourraient être quelque peu déçus par un final rapide confinant à l'improbable.

Le personnage principal (Niamh) est plutôt bien traité dans sa psychologie, en faisant un beau personnage de femme. Les autres sont secondaires à tous les plans, sauf peut-être le personnage de l'inspectrice française chargée de l'enquête qui aurait certainement mérité d'être approfondi.

Au final, en tant que roman noir, Je te protégerai est un divertissement sans prétention, en tout cas pas celle de révolutionner un genre éculé, notamment dans la bibliographie de Peter MAY lui-même. On y retrouvera néanmoins les belles descriptions de l'archipel des Hébrides dont Peter MAY s'est fait une spécialité.

Je te protégerai - Peter MAY (I'll Keep You Safe, 2018), traduction de Ariane BATAILLE, Le Rouergue collection Rouergue noir, 2018, 416 pages

Je te protégerai - Peter MAY (I'll Keep You Safe, 2018), traduction de Ariane BATAILLE, Le Rouergue collection Rouergue noir, 2018, 416 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost0