Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A 31 ans Annie O’Neill gère une petite librairie en plein cœur de Manhattan. Fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu’elle, son existence est chamboulée par la visite d’un certain Forrester, qui se présente comme un très bon ami de ses parents qu’elle n’a pratiquement pas connus, en particulier son père. L’homme lui remet un manuscrit qui raconte l’histoire d’un certain Haim Kruszwica, adopté par un soldat américain lors de la libération de Dachau, devenu ensuite une des grandes figures du banditisme new-yorkais. Quel rapport avec l’histoire intime d’Annie ? Pourquoi Forrester lui distille-t-il la vérité aussi parcimonieusement ? Lorsque toutes ses questions trouveront une réponse, cette vérité se révélera bouleversante au-delà de l'imaginable.

Les fantômes de Manhattan est un nouveau roman de jeunesse de R. J. ELLORY publié tardivement en France. Il est dédié à une histoire classique d'un passé inconnu qui surgit dans un présent morose pour tout chambouler sur son passage. La narration est lente, permettant à l'auteur d'exploiter brillamment le sentiment de malaise vécu par Annie O'Neill et de maîtriser parfaitement son suspense. En d'autres termes, ELLORY confirme une nouvelle fois son talent de conteur. 

Autre habitude chez lui, ses personnages sont superbement caractérisés. Ici on appréciera tout particulièrement celui d'Annie, personnage féminin terriblement humain et torturé par des démons qu'elle a du mal à identifier.

Les fantômes de Manhattan est donc une nouvelle réussite de R. J. ELLORY qui, décidément, se constitue une bibliographie exceptionnelle.

Les fantômes de Manhattan - R. J. ELLORY (Ghost Heart, 2004), traduction de Claude DEMANUELLI, Sonatine, 2018, 464 pages

Les fantômes de Manhattan - R. J. ELLORY (Ghost Heart, 2004), traduction de Claude DEMANUELLI, Sonatine, 2018, 464 pages

Tag(s) : #E...

Partager cet article

Repost0