Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la petite ville de Milburn, quatre vieux amis se réunissent régulièrement pour se raconter de terrifiantes histoires de fantômes. Mais depuis la disparition de l’un des membres du club un an auparavant, aucun d’eux n’échappe aux terribles visions qui hantent leurs nuits. Et leurs cauchemars respectifs ont un point commun : ils sont tous issus de leur propre passé...

Classique de la littérature fantastique des années 1970, Ghost Story se démarque pour sa construction subtile qui entremêle les histoires personnelles. Encore est-il que cette caractéristique est propre aux deux premières parties, la dernière étant plus classique, mettant en scène un chaos généralisé à toute la ville, comme avait pu le faire Stephen KING quatre ans auparavant avec Salem. N'est toutefois pas KING qui veut et force est de reconnaître que Peter STRAUB tire un peu à la ligne dans les derniers chapitres de son roman.

En outre, si les habitants de Milburn sont nombreux à être mis en scène, ils ne sont pas tous traités à la même enseigne dans leur caractérisation. Du coup la chronique sociale sous-jacente est quelque peu légère. On appréciera néanmoins les quatre membres du club dans lequel on se raconte des histoires de fantômes. Mais c'est véritablement le personnage de Don qui sort du lot, tant pour son histoire personnelle que pour son rôle d'écrivain dans le drame qui se noue à Milburn.

Au final Ghost Story a comme un goût de déjà lu mais se démarque pour la subtilité de sa structure. Dommage que celle-ci ne tienne pas dans le dernier tiers du roman, lequel s'essouffle alors et sort de la catégorie des œuvres véritablement indispensables.

Ghost Story - Peter STRAUB (Ghost Story, 1979), traduction de Frank STRASCHITZ, illustration de Marc DEMOULIN, Pocket collection Terreur n° 9033, 1990, 670 pages

Ghost Story - Peter STRAUB (Ghost Story, 1979), traduction de Frank STRASCHITZ, illustration de Marc DEMOULIN, Pocket collection Terreur n° 9033, 1990, 670 pages

Tag(s) : #S...

Partager cet article

Repost0