Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Huitième enquête de Kurt Wallander, La muraille invisible plonge le vieillissant inspecteur dans une complexe histoire de cyberterrorisme. A partir de deux morts a priori totalement indépendantes l'une de l'autre (le décès naturel d'un homme devant un distributeur automatique de billets et l'assassinat d'un chauffeur de taxi par une jeune femme), Wallander met au jour une machination destinée à désorganiser le système financier mondial ; lancée plusieurs décennie auparavant, son objectif semble devoir être atteint dans quelques jours, ce qui contraint l'inspecteur à jouer contre la montre dans un univers qu'il ne comprend pas...

Si cette histoire se révèle au final peu crédible, elle se laisse lire malgré tout sans déplaisir. Surtout, les habitués de la série se demanderont certainement si ce n'est pas le début de la fin du célèbre inspecteur, celui-ci se révélant de plus en plus désabusé dans une société qu'il ne comprend plus. Même certains de ses collègues de travail semblent vouloir le lâcher... D'ailleurs Henning MANKELL ne se prive pas d'introduire la propre fille de l'inspecteur, Linda, comme (co)héroïne potentielle pour les futures enquêtes, puisque celle-ci entre à l'école de police dans les dernières pages du roman.

CITRIQ
La muraille invisible - Henning MANKELL (Brandvägg, 1998), traduction de Anna GIBSON, Seuil collection Policiers, 2002, 432 pages

La muraille invisible - Henning MANKELL (Brandvägg, 1998), traduction de Anna GIBSON, Seuil collection Policiers, 2002, 432 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost 0