Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bram STOKER évoque rapidement l'arrivée de Dracula à Londres dans le chapitre VII de son roman éponyme. Il y évoque en particulier l'accostage inattendu à Whitby du Déméter, navire russe dont l'unique occupant est le capitaine, mort attaché à son gouvernail, un crucifix entre la paume de sa main droite et le bois de l'appareil.

De cette histoire, et des fragments retrouvés du journal de bord, l'écrivain mexicain José Luis ZARATE imagine ce qui s'est passé à bord du Déméter pendant sa traversée de Varna à Whitby. Il développe ainsi un roman court mais puissant sur le phénomène bien connu, mais pour autant jamais nommé. Il créé en particulier une ambiance d'autant plus glaçante qu'elle est générée par un lieu pour le moins confiné, un navire dans des eaux hostiles. Il mène aussi une réflexion profonde sur le désir, le capitaine étant homosexuel, mais contraint de refouler ses pulsions, et trouvant dans le tragique de sa situation un moyen de rédemption radical.

A tous ces titres, mais aussi parce que la prose de ZARATE est superbe, La glace et le sel est un roman fascinant. C'est pourquoi il est aussi l'un des plus beaux hommages qu'un écrivain pouvait rendre à une oeuvre majeure de la littérature fantastique.

CITRIQ
La glace et le sel - José Luis ZARATE (La ruta del hielo y la sal, 1988), traduction de Sébastien RUTES, illustration de Mark OWEN, Actes Sud collection Exofictions, 2017, 176 pages

La glace et le sel - José Luis ZARATE (La ruta del hielo y la sal, 1988), traduction de Sébastien RUTES, illustration de Mark OWEN, Actes Sud collection Exofictions, 2017, 176 pages

Tag(s) : #Z

Partager cet article

Repost 0