Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici une réédition bienvenue. Entre oeuvre culte, chef-d'oeuvre et classique, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier Limbo. C'est particulièrement vrai aux Etats-Unis, son pays d'origine, moins en France probablement du fait d'une histoire éditoriale chaotique. Pour autant, les lecteurs de la précédente édition sont le plus souvent enthousiastes, y compris lorsqu'il s'agit de néophytes parfaits en matière de science fiction. Mon entourage personnel peut en témoigner.

La présente réédition est une illustration parfaite de cette complexité éditoriale. D'une part Gérard KLEIN en profite pour la rappeler dans une nouvelle préface (à l'allure de postface), adjointe à celle de 1971. D'autre part les lecteurs de la précédente édition ne manqueront pas de remarquer une certaine prise d'embonpoint à la préhension du volume. De fait, dixit KLEIN dans sa nouvelle préface, ce n'est pas moins d'un cinquième de texte en plus qui a été ajouté à la nouvelle édition, la précédente étant passée « par le rouleau compresseur de l'éditeur [...] pour correspondre à un format prédéfini, et [...] pour faire des économies » (p. 20). Pire, non seulement le texte original était amputé, mais la première traduction est présentée par le préfacier comme infidèle.

Plus de 60 ans après sa publication initiale, le lecteur français a donc enfin l'occasion de lire Limbo dans sa version intégrale, probablement définitive. Ceux qui ont lu la précédente savent déjà qu'ils ont l'occasion d'appréhender la quintessence de ce qui est de toute façon un grand roman. Les nouveaux lecteurs doivent désormais être attentifs à l'édition qu'ils se procureront.

On trouvera ici ma chronique de la précédente édition.

CITRIQ

Limbo - Bernard WOLFE (Limbo, 1952), traduction de Patrick DUSOULIER , Le Livre de Poche, 2016 , 704 pages

Limbo - Bernard WOLFE (Limbo, 1952), traduction de Patrick DUSOULIER , Le Livre de Poche, 2016 , 704 pages

Tag(s) : #W...

Partager cet article

Repost 0