Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans une maison de retraite médicalisée pensionnaires et personnel présentent aux mêmes moments et ponctuellement des symptômes semblables : nausées, vomissements et pertes de conscience. Parallèlement des phénomènes inexpliqués font intervenir un étrange vaisseau spatial. Pour Henry Erdmann, éminent physicien de 90 ans logé dans l'institution, il y a là matière à réflexion scientifique et expériences quantiques...

Encore est-il que ce thème science-fictif demeure au second plan tout au long du roman. Le propos de Nancy KRESS est en effet la peinture du microcosme particulier qu'est la maison de retraite dans toutes ses composantes humaines. Du vieillard quelque peu imbu de lui-même à l'illuminée mystique côté patients, de l'adorable et simple aide soignante à la commère de l'accueil côté personnels, l'auteure s'amuse à développer ses personnages jusqu'à la limite de la caricature pour mener une réflexion bien plus profonde qu'il n'y parait de prime abord sur le vieillissement et la fin de vie.

Thème universel s'il en est, il est traité ici de manière tout à fait pertinente et originale. Le tout est enlevé et plein d'humour grâce à un format court des plus efficace. Le nexus du Docteur Erdmann avait d'ailleurs obtenu le prix Hugo dans cette catégorie en 2009.

CITRIQ

Le Nexus du Docteur Erdmann - Nancy KRESS (The Erdmann Nexus, 2008), traduction de Alise PONSERO et Erwann PERCHOC, illustration de Aurélien POLICE, Le Bélial' collection Une heure lumière, 2016, 160 pages

Le Nexus du Docteur Erdmann - Nancy KRESS (The Erdmann Nexus, 2008), traduction de Alise PONSERO et Erwann PERCHOC, illustration de Aurélien POLICE, Le Bélial' collection Une heure lumière, 2016, 160 pages

Tag(s) : #K...

Partager cet article

Repost 0