Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici une histoire qui aurait pu être incluse dans Les insulaires si son format l'avait autorisé. Aurélien POLICE y a d'ailleurs peut-être pensé en illustrant les deux ouvrages. A titre personnel je l'aurais bien vue en annexe quasi scientifique sur un phénomène jusque-là évoqué mais peu expliqué : le graduel. Phénomène spatio-temporel propre à l'Archipel du Rêve, il fait que chaque île est dotée d'une géographie spécifique, mais également d'une référence temporelle unique. Qui voyage d'une île à une autre est donc soumis à une distorsion du temps, un incrément ou un détriment par rapport au temps universel du continent (« Le temps est un processus graduel - comme le vieillissement, on ne remarque pas sa progression. », p. 9).

Le compositeur Alesandro Sussken en fait la douloureuse expérience après une tournée qu'il effectue sur certaines îles de l'archipel. Prévue pour neuf semaines, et de fait réalisée sur une période de deux mois en temps subjectif ordinaire, à son retour il prend conscience qu'il a tout perdu de sa vie personnelle antérieure. Il est vrai que cette tournée relativement brève en temps insulaire équivaut à quasiment deux années en temps continental. Ses parents ont donc eu le temps de décéder, sa femme de le quitter, et son pays d'être désormais dirigé par une junte militaire qui voit en son talent un outil de propagande nationaliste. Mais Alesandro n'a plus rien à perdre et décide d'entreprendre en solo un voyage, peut-être définitif, à travers l'Archipel...

Avec ce nouveau roman Christopher PRIEST aborde le thème du voyage temporel avec l'originalité et la créativité que nombre de lecteurs lui connaissent. Il propose rien de moins qu'un périple onirique à travers une contrée fascinante. Il propose aussi une réflexion pertinente sur la guerre et son corollaire, la dictature, quelle que soit sa nature intrinsèque. Surtout il disserte longuement, mais sans ennuyer pour autant, sur le processus de création artistique, musicale en l'occurrence. Tout cela fait de L'inclinaison un très beau roman dans lequel le lecteur se laisse aisément emporter, comme entraîné par de subtiles harmonies traduites par des mots sur un fin vélin.

CITRIQ
L'inclinaison - Christopher PRIEST (The Gradual, 2016), traduction de Jacques COLLIN , illustration de Aurélien POLICE , Denoël collection Lunes d'Encre, 2016 , 400 pages

L'inclinaison - Christopher PRIEST (The Gradual, 2016), traduction de Jacques COLLIN , illustration de Aurélien POLICE , Denoël collection Lunes d'Encre, 2016 , 400 pages

Tag(s) : #P...

Partager cet article

Repost 0