Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je l'ai évoqué récemment, Joyce Carol OATES a inventé à la fin des années 2000 un genre littéraire nouveau, la bio-fiction. Son grand oeuvre dans ce domaine demeure, au moins à ce jour, et probablement pour longtemps encore, ce Blonde consacré à Marilyn Monroe.

Il s'agit donc d'une biographie fictive, laquelle s'attache à retranscrire la vie intérieure, poétique et spirituelle de Norma Jean Baker, alias Marilyn Monroe. On y retrouve bien sûr beaucoup de ce qui est désormais entré dans l'imaginaire collectif concernant la célèbre actrice. On y découvre surtout une enfant mal aimée qui ne cessera tout au long de sa courte vie de rechercher un père qu'elle n'a jamais connu, et un amour qu'elle ne connaîtra jamais. Pour autant, la femme enfant qu'elle ne cessera d'être usera de tous les moyens pour approcher un bonheur qui de toute façon ne pouvait atteindre l'ampleur de ses rêves.

Accessoirement, et comme dans nombre de romans de OATES, on retrouve dans Blonde une peinture sans concession de la société américaine, prête à tous les sacrifices pour le paraître d'une icône au détriment de l'être de l'humain qui se cache derrière. A ce titre la célèbre relation entre Marilyn Monroe et John Fitzgeralg Kennedy atteint probablement le panthéon du sordide. Mais c'est l'intégralité du roman qui, par le biais de la vie romancée de Marilyn, fait prendre conscience de l'injustice de la condition féminine dans son ensemble.

Pour toutes ces raisons, Blonde est un roman bouleversant, tout simplement un chef-d'oeuvre du roman psychologique.

CITRIQ

Blonde - Joyce Carol OATES (Blonde, 2000), traduction de Claude SEBAN, Stock collection La Cosmopolite, 2010, 992 pages

Blonde - Joyce Carol OATES (Blonde, 2000), traduction de Claude SEBAN, Stock collection La Cosmopolite, 2010, 992 pages

Tag(s) : #O...

Partager cet article

Repost 0