Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 1476, Cendres, jeune femme d’une vingtaine d’année est à la tête d’une troupe de mercenaires qui se met au service de tout Seigneur qui a besoin de ses services, et qui accepte de les payer. Cette année-là les contrats ne manquent d’ailleurs pas, une invasion Wisigothe venue d’Afrique du Nord déferlant sur toute l’Europe, en particulier sur la Bourgogne, au mépris de ce que l’Histoire " officielle " a bien voulu nous laisser. C’est en tout cas ce que Pierce Ratcliff, docteur en philosophie (Études sur la guerre) tente de nous montrer au travers de ses traductions de manuscrits d’époque…

On l’aura compris, Le livre de Cendres est présenté comme une étude universitaire du début du XXIème siècle qui vise à démontrer que l’Histoire telle qu’elle est connue et enseignée aujourd’hui ne serait pas forcément représentative de ce qui s’est réellement passé en ce XVème siècle. Mais que le lecteur se rassure, s’il est besoin, le ton employé est loin d’être académique. Au contraire, les traductions supposées de Ratcliff nous plongent bel et bien dans le quotidien de Cendres et de ses mercenaires, un quotidien extrêmement dur et violent, dans lequel Mary GENTLE immerge ses lecteurs sans aucune concession. Il n’y a finalement que les intermèdes entre chacune des seize parties qui nous rappellent que nous suivons un travail de traduction de manuscrits d’époque, ceux-ci prenant la forme d’échanges d’EMail entre Pierce Ratcliff et son éditrice.

Si le réalisme du Livre de Cendres est extrêmement bien réussi, et devrait ravir les amateurs de Dark Fantasy, en particulier ceux de La Compagnie Noire, il n’est toutefois pas dénué de défauts. En premier lieu, le ton des traductions est si cru qu’il atténue sensiblement la crédibilité globale du récit. En second lieu, et surtout, le rythme est si lent qu’il est très souvent difficile d’échapper à l’ennui. L’histoire qui nous est racontée couvre en effet une courte période d’environ sept mois que Mary GENTLE nous décrit dans ses moindres détails sur pas moins de 2000 pages. Sachant que Cendres et ses mercenaires occupent finalement peu de lieux (la moitié du roman est consacrée au siège de Dijon), autant dire que l’auteur a le temps de se consacrer à la psychologie de ses personnages (Cendres essentiellement) et aux détails sanglants des nombreuses batailles…

Il n’en reste pas moins que l’approche adoptée par Mary GENTLE est pour le moins originale. Elle jongle parfaitement avec les genres. De l’Histoire (pour le contexte) à la Fantasy (pour l’ambiance moyen-âgeuse), nous ne sommes jamais très loin de la Science Fiction (l’Uchronie ?). Mais c’est sans conteste cette petite touche de Fantastique, qui apparaît ici ou là tout au long du roman, qui est essentielle au dénouement du récit, et qui lui donne une force indéniable.

A noter que l’édition française offre en prime une nouvelle dans le quatrième tome du Livre de cendres : La logistique de Carthage. Celle-ci nous plonge dans quelque événement antérieur à ceux du roman principal ; elle n’apporte guère plus par rapport au roman, mais le lecteur qui aura apprécié ce dernier sera probablement ravi de retrouver son ambiance, ainsi que Cendres quelques mois seulement après sa naissance…

CITRIQ CITRIQ CITRIQ CITRIQ

La Guerrière oubliée - Mary GENTLE (A secret history, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 512 pages La Puissance de Carthage - Mary GENTLE (Carthage Ascendant, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 528 pages Les Machines sauvages - Mary GENTLE (The Wild Machines, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 448 pages La Dispersion des ténèbres - Mary GENTLE (Lost Burgundy, 2000), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2005, 752 pagesLa Guerrière oubliée - Mary GENTLE (A secret history, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 512 pages La Puissance de Carthage - Mary GENTLE (Carthage Ascendant, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 528 pages Les Machines sauvages - Mary GENTLE (The Wild Machines, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 448 pages La Dispersion des ténèbres - Mary GENTLE (Lost Burgundy, 2000), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2005, 752 pages
La Guerrière oubliée - Mary GENTLE (A secret history, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 512 pages La Puissance de Carthage - Mary GENTLE (Carthage Ascendant, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 528 pages Les Machines sauvages - Mary GENTLE (The Wild Machines, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 448 pages La Dispersion des ténèbres - Mary GENTLE (Lost Burgundy, 2000), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2005, 752 pagesLa Guerrière oubliée - Mary GENTLE (A secret history, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 512 pages La Puissance de Carthage - Mary GENTLE (Carthage Ascendant, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 528 pages Les Machines sauvages - Mary GENTLE (The Wild Machines, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 448 pages La Dispersion des ténèbres - Mary GENTLE (Lost Burgundy, 2000), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2005, 752 pages

La Guerrière oubliée - Mary GENTLE (A secret history, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 512 pages La Puissance de Carthage - Mary GENTLE (Carthage Ascendant, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 528 pages Les Machines sauvages - Mary GENTLE (The Wild Machines, 1999), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2004, 448 pages La Dispersion des ténèbres - Mary GENTLE (Lost Burgundy, 2000), traduction de Patrick MARCEL, illustration de Guillaume SOREL, Denoël collection Lunes d'Encre, 2005, 752 pages

Tag(s) : #G...

Partager cet article

Repost 0