Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chesapeake est une fresque historique s'étendant du XVIème au XXème siècles prenant pour cadre un petit territoire, fictif selon James A. MICHENER, de la baie de Chesapeake. Situé dans l'actuel Etat du Maryland, il se compose de basses terres et de marais découpés de profonds estuaires alimentant la baie. Sa situation géographique lui donne une grande beauté, mais aussi une écologie spécifique, notamment en termes de salinité des eaux.

Sur ce territoire, appelé Choptank, du nom de la tribu indienne pacifique qui l'occupait avant l'arrivée des européens, quelques lieux deviennent rapidement emblématiques, chacun étant rattaché à une famille que l'on suit sur de nombreuses générations.

Les Steed sont à l'origine de la colonisation du territoire et ont la particularité d'être catholiques à l'heure où l'Eglise anglicane s'oppose de plus en plus à l'Eglise romaine. Depuis l'Ile de Devon, ils développent très vite une activité de planteurs de tabac, laquelle s’avérera fort lucrative et pérenne jusqu'au XIXème siècle, et l'abolition de l'esclavage.

Les Paxmore sont des quakers. Le premier couple fuit les persécutions religieuses des puritains du Massachusetts et bâtit son destin sur la construction navale depuis la Falaise de la Paix. Les Paxmore se distinguent aussi par leur engagement moral et précoce contre l'esclavage. Au XXème siècle, c'est encore un Paxmore qui tentera de sauver les juifs de l'extermination.

Les Turlock sont les gens de l’eau. Famille rude de générations en générations, ils vivent tous en marge de la société dans leur marais. Ils sont aussi dotés de fortes facultés de survie, grâce à leur connaissance de la nature et leur maîtrise de la vie maritime. C'est d'ailleurs un Turlock qui bétonnera sans scrupule le marais familial pour y bâtir des marinas et signer la fin de la dynastie.

Les Cater sont les Noirs descendants des esclaves. Ils prennent ce nom quand un fier esclave des Steed parvient à être affranchi au début du XIXème siècle. Mais l'abolition de l'esclavage n'empêche pas la vie misérable dans la petite ville de Patamoke, et ce jusque dans les années 1960 et le combat pour les Droits Civiques auquel prennent part deux des descendants Cater.

Les Caveny sont les derniers arrivés sur le territoire. Ce sont des irlandais chassés de leur pays en 1846 par la famine. Ils s’intègrent rapidement dans le paysage social local et se retrouvent présents un peu partout ensuite, avec une forte capacité d’adaptation.

Ces cinq familles traversent donc quatre siècles de l'histoire américaine depuis la baie de Chesapeake, sans jamais en sortir ou presque. Cela explique certainement que James A. MICHENER aborde très peu, voire pas du tout, nombre d’événements historiques aux répercussions internationales. C'est le cas par exemple de la Guerre de Sécession, alors même qu'il s'est arrêté longuement sur ses causes ; de même aucune référence n'est faite à la Première Guerre mondiale, ni à celle du Viêt Nam. En contrepartie, l'écrivain américain développe longuement la question de l'esclavage et des droits civiques, de même que la problématique écologique dont la baie de Chesapeake est une des victimes. Les nombreuses scènes maritimes donnent à penser par ailleurs que MICHENER était un fin connaisseur de la mer et de la navigation, notamment d'un point de vue historique.

Tout cela forme un roman dense mais facile à lire. Chaque chapitre relativement long est une tranche de vies dans le Choptank pouvant se lire comme un roman à part entière. Le fil rouge est simplement l'évolution de ce territoire à mesure que les générations se succèdent et que l'humanité accomplit son oeuvre destructrice. Si ce caractère décousu empêche le roman d'être réellement impérissable, il n'en demeure pas moins intéressant et plaisant à bien des égards.

CITRIQ

Chesapeake - James A. MICHENER (Chesapeake, 1978), traduction de Jacques HALL et Jacqueline LAGRANGE, Seuil, 1979, 768 pages

Chesapeake - James A. MICHENER (Chesapeake, 1978), traduction de Jacques HALL et Jacqueline LAGRANGE, Seuil, 1979, 768 pages

Tag(s) : #M...

Partager cet article

Repost 0