Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une idylle en Angleterre entre une étudiante britannique et un étudiant arabe. Une vieille horloge, chef d'oeuvre d'orfèvrerie, dans une petite église perdue. Est-ce suffisant pour modifier la destinée d'un petit pays musulman (imaginaire) et plus largement celle de l'humanité toute entière ?

Telle est la question que pose très clairement Ian WATSON sans apporter aucune réponse. Aussi intéressante soit-elle, notamment par rapport à l'actualité contemporaine (cette nouvelle a bientôt trente ans d'existence), l'écrivain britannique se contente de poser les données d'un problème sans aborder une quelconque solution. Dommage !

L'horloge de l'émir - Ian WATSON (The Emir's Clock, 1987), traduction de Pierre-Paul DURASTANTI, illustration de KellarW, Le Bélial', 2015, 29 pages

L'horloge de l'émir - Ian WATSON (The Emir's Clock, 1987), traduction de Pierre-Paul DURASTANTI, illustration de KellarW, Le Bélial', 2015, 29 pages

Tag(s) : #W..., #Nouvelles éparses

Partager cet article

Repost 0