Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que la jeunesse suédoise manifeste contre la guerre du Vietnam, un attentat est commis dans un bus. Parmi les victimes, un membre de la brigade criminelle de Stockholm. C'est alors toute l'équipe qui se mobilise, donnant l'occasion à Maj SJOWALL et Per WAHLOO de mettre en scène l'ensemble des protagonistes de leur série et d'approfondir le caractère de chacun. Loin de former un tout homogène, la brigade est une somme d'individualités pas forcément compatibles entre elles mais dont les efforts convergent néanmoins vers un but commun. Ainsi forme-t-elle une micro-société qui devrait être, dans l'idéal, une image de celle que forme la nation suédoise.

Tel est l'enseignement à retenir du quatrième volet du Roman d'un crime.

CITRIQ

Le policier qui rit - Maj SJOWALL et Per WAHLOO (Den skrattande polisen, 1968), traduction de Michel DEUTSCH, Rivages collection Noir n° 715, 2008, 336 pages

Le policier qui rit - Maj SJOWALL et Per WAHLOO (Den skrattande polisen, 1968), traduction de Michel DEUTSCH, Rivages collection Noir n° 715, 2008, 336 pages

Tag(s) : #S..., #W...

Partager cet article

Repost 0