Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colonisé, le système solaire se structure autour de trois grandes puissances antagonistes, la Terre, Mars et la Ceinture d'astéroïdes. Jim Holden, second sur un vaisseau transporteur de glace, explore une épave dans la Ceinture quand il assiste à la destruction de son navire amiral par une puissance invisible. En signalant l’événement par radio, et en précisant qu'il a découvert dans l'épave qu'il était en train d'explorer une pièce d'origine martienne, il déclenche bien malgré lui une guerre interplanétaire. Parallèlement, l'inspecteur Miller est chargé depuis la planète naine Cérès de retrouver la fille d'une richissime famille qui, du fait de sa rébellion naturelle, aurait rejoint une organisation criminelle. Les deux personnages convergent alors l'un vers l'autre pour finir par combattre une conspiration qui pourrait bien sceller la destinée de l'Humanité...

On l'aura compris, L'éveil du Léviathan est un récit dans la plus pure tradition du space opera telle qu'elle a été abondamment exploitée en un autre temps. Il en reprend nombre de codes et ne s'embarrasse pas de renouveler le genre. Entre les batailles spatiales, un soupçon d'horreur, des négociations politiques minimalistes et des personnages à la limite de la caricature il est clair que le roman a été pensé comme un page turner ; il va d'ailleurs servir de support à une série télévisée dont la production vient d'être lancée et que d'aucun surnomme déjà le « Game of Thrones de l'espace ».

D'un point de vue strictement littéraire, l'exercice aurait pu être pleinement réussi s'il ne générait pas la désagréable sensation d'oeuvre interminable, et d'ailleurs pas terminée... D'une part les 640 pages de ce roman auraient gagné à être élaguées sévèrement pour en améliorer le rythme ; d'autre part L'éveil du Léviathan n'est que le prélude d'un cycle qui compte déjà quatre tomes aux Etats-Unis et que l'auteur prévoit d'achever en neuf volumes (à ce jour).

Cet auteur c'est James S. A. COREY, et c'est un pseudonyme derrière lequel se cache une collaboration entre Daniel ABRAHAM et Ty FRANK. Le premier est surtout connu en France pour quelques oeuvres de Fantasy et, déjà, une collaboration science fictive avec George R. R. MARTIN ; le second est justement connu pour être l'assistant de MARTIN. En d'autres termes l'entité COREY a été à bonne école pour tirer ses récits en longueur ; il lui reste à prouver qu'elle aura le talent de son illustre mentor.

CITRIQ

L'Éveil du Léviathan - James S. A. COREY (Leviathan Wakes, 2011), traduction de Thierry ARSON, Actes Sud collection Exofictions, 2014, 640 pages

L'Éveil du Léviathan - James S. A. COREY (Leviathan Wakes, 2011), traduction de Thierry ARSON, Actes Sud collection Exofictions, 2014, 640 pages

Tag(s) : #C...

Partager cet article

Repost0